27 décembre 2012

ET A MAUBEUGE AUSSI

ET A MAUBEUGE AUSSI "Mon bel amour mon cher amour ma déchirureJe te porte dans moi comme un oiseau blesséEt ceux-là sans savoir nous regardent passerRépétant après moi les mots que j'ai tressésEt qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent Il n'y a pas d'amour heureux" (Louis Aragon, Il n'y a pas d'amour heureux) Je t'aime. Beaucoup utilisent ce verbe sans s'interroger sur son sens. Examinons l'affaire : "Je" : pronom qui définit le locuteur. Si je dis « Je », je parle de moi, je ne parle pas d'un autre... Quoique si je... [Lire la suite]