21 octobre 2015

SUINTE ET FERMENTE MIJOTE FOMENTE

SUINTE ET FERMENTE MIJOTE FOMENTE   «- Calme de peste, où la fièvre Cuit… Le follet damné languit. - Herbe puante où le lièvre Est un sorcier poltron qui fuit... » (Tristan Corbière, « Paysage mauvais », 2ème quatrain)   1. Dans ce « paysage mauvais », qu'il s'est choisi, Corbière, façon pied-de-nez au romantisme et ses dentelles dans les ruines, dans ce « paysage » pas charmant, pas joli, pas à en affubler sa cousine, dans ce « paysage mauvais », où ça « râle »... [Lire la suite]

20 octobre 2015

AUTOUR DU PALUD PALE A TRISTAN CORBIERE

AUTOUR DU PALUD PALE A TRISTAN CORBIERE« Sables de vieux os – Le flot râleDes glas : crevant bruit sur bruit…- Palud pâle, où la lune avaleDe gros vers, pour passer la nuit. »(Tristan Corbière, « Paysage mauvais », 1er quatrain)1.Le désert, qu'il avance (à mon avis, ça doit faire bisquer « râler le flot »), sans blague, ça fait drôle qu'il y ait de plus en plus de monde sur c'te planète et quand même qu'il pousse sa pointe, le sable, sa masse, son ost de dunes, sa légion spectre, son armée d'désert... [Lire la suite]
27 septembre 2015

JE VOUDRAIS ECRIRE UNE BELLE CHANSON

JE VOUDRAIS ECRIRE UNE BELLE CHANSON   Je voudrais écrire une belle chanson Une chanson de Robert Charlebois Une qui fait rêver filles et garçons Mais ça ne vient pas, alors je bois   Je voudrais écrire une belle chanson Une chanson de Serge Gainsbourg Une qui fait rire filles et garçons Mais ça ne vient pas, du coup j'me bourre   La gueule. Quoi ? Ma gueule.   J'y mettrai dans ma belle chanson Des lacs bleus pis des blancs les loups blancs Et aussi La neige en tas d'Noëls blancs Oui mais... [Lire la suite]
27 septembre 2015

DAME BLÊME

DAME BLÊME (Librement inspiré du texte « Roadhouse Blues » de Jim Morrison)   « Ashen lady, ashen lady, Give up your vow, give up your vow ; Save our city, save our city, right now. » (Jim Morrison, « Roadhouse Blues »)   Du Morrison Jim Dans les esgourdes Dans la boîte à gants du gin Et cette petite gourde En blue-jean à mes côtés Je me joue le blues du relais   On va s'en payer Dis du bon temps Ça je n'y fais qu'y penser A son jeune corps ardent En blue-jean à mes... [Lire la suite]
26 septembre 2015

QUI QU'EN VEUT D'MON MAMMOUTH ?

QUI QU'EN VEUT D'MON MAMMOUTH ?   Ça vous dirait un mammouth dans votre salon ? Venez un peu par là que je vous le présente… Le voilà tout en os, c'est un beau bestiau, non ? Et ce préhistorique papy, voyez, il est à vendre…   Qui qu'en veut d'mon mammouth ? Qui qu'en veut d'mon mammouth ? Il est si hype si in pas out Du tout.   Ça vous dirait un mammouth dans votre salon ? Alors rendez-vous à la salle des ventes ! Ct'un great kit, non ? pour les kids, filles et... [Lire la suite]
19 juin 2015

HONTE ET PARAPHRASE

HONTE ET PARAPHRASE1.« HONTETant que la lame n'auraPas coupé cette cervelle,Ce paquet blanc vert et grasÀ vapeur jamais nouvelle,(Ah ! Lui, devrait couper sonNez, sa lèvre, ses oreilles,Son ventre ! et faire abandonDe ses jambes ! ô merveille !)Mais, non, vrai, je crois que tantQue pour sa tête la lameQue les cailloux pour son flancQue pour ses boyaux la flammeN'auront pas agi, l'enfantGêneur, la si sotte bête,Ne doit cesser un instantDe ruser et d'être traîtreComme un chat des Monts-Rocheux ;D'empuantir... [Lire la suite]

24 mars 2015

QUE ÇA VOUS A

QUE ÇA VOUS A Puis v'là qu'ça vientV'là qu'ça vientInvisiblePuis qu'ça vous tueQu'ça vous tueL'oeil terrible L’œil terribleQue ça vous aQui vous suit pas à pasVous vous dites c'est pas possibleJ'suis une cibleJ'suis une cibleOu quoi ? Puis vl'à qu'ça s'envenimeQu'ça s'envenimeQu'ça vous empoisonneC't'un coup de chienZêtes plus rienQu'une pauv' pomme. Pourquoi donc qu'elle est partieQu'elle vous a laissé blanquetteDe veau sur la banquettePourquoi donc qu'elle est partieEt vous dites pourquoi j'suis commeÇa moi comme ça moi... [Lire la suite]
12 mars 2015

CE PEU DE CHOSES

CE PEU DE CHOSES 1.Biographies. Derrière les grands hommes, parfois, mon dieu, que de petites choses. 2.- Je vous dis que l'on va droit dans une impasse !- Que faire alors ? Reculer !- Ah non, je ne reviens jamais sur le passé ! 3.Par grand vent elles sont emportées dans la nuitAlexandrin pas plus bête et mélancolique qu'un autre. 4.L'ailleurs n'existe que par la fiction qui le fonde. 5.Ceux qui nous voient venirCeux que l'on voit venirEt puis on ne fait que se croiser. 6.On pense que c'est toujours la même... [Lire la suite]
11 mars 2015

PROPRIETE PRIVEE

PROPRIETE PRIVEE L'UN : Veuillez m'excuser si j'empiète sur une propriété privée. L'AUTRE : Vous dites ? L'UN : Je disais veuillez m'excuser si j'empiète sur une propriété privée. L'AUTRE : Ah… L'UN : Pardonnez ma pédestre outrecuidance. L'AUTRE : C'est vrai que vous avez de grands pieds. L'UN : Aussi ai-je l'air d'empiéter sur une propriété privée. L'AUTRE : Vous dites ça pour me flatter. L'UN : Euh… non, pourquoi ? L'AUTRE : Parce qu'en fait de propriété, seuls... [Lire la suite]
24 janvier 2015

VOUS AVEZ DES IDEES BIEN SINGULIERES TONY !

VOUS AVEZ DES IDEES BIEN SINGULIERES TONY ! 1.« Vous avez des idées bien singulières, Tony! »(Agatha Christie traduit par Michel Le Houbie)Vous avez une de ces têtes ce matin mon ami enAvez une de ces bobines une de ces bobinesDes jours étranges, qu'on en a les Idées lourdes comme papillons de plomb ;Bien curieuses vos paroles ce matin mon amiSingulières vraiment et puis Tony puisque vous vous appelezTony maintenant qu'est-ce que vous faites donc avec ce couteau ?2.Vous avez une de ces têtes ce matin mon ami,... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,