03 septembre 2016

PARAPHRASE D'UNE FATALITÉ A CIORAN

PARAPHRASE D'UNE FATALITÉ A CIORAN   1. Lors il avait « tant choyé l'idée de fatalité » [Cioran], il avait à la gamelle de son esprit tant nourri d'instants fatals,   2. Donc, ayant « tant choyé l'idée de fatalité » [Cioran] au prix de tous les masques joyeux et des politesses que l'on met à paraître heureux,   3. Ainsi « l'idée de fatalité » s'était si bien nourrie de « si grands sacrifices » [Cioran] qu'elle en avait englouti toutes les marionnettes.   4. Ainsi... [Lire la suite]

27 août 2016

ICI-GÎT… POINT DE NOM !

ICI-GÎT… POINT DE NOM !   1. Chère Providence, si tu pouvais me faire parvenir un peu de café, du tabac, 20 ans de moins et une banquière suisse, ça m'arrangerait, merci.   Ou alors une banquière monégasque, ou luxembourgeoise (je ne suis pas difficile).   2. L'ombre à tête de chat A-t-elle croisé au hasard de ses pas L'homme à tête de chou Quelque part et je n'sais où ?   3. Ne touchez pas à l'orthographe du français. Elle est pleine d'exceptions et ainsi à l'image de son peuple.   ... [Lire la suite]
21 avril 2016

ART DE L'ANTIDOTE

ART DE L'ANTIDOTE   1. « Ils dansent en sorte que la danse de leur danse tourne sur elle-même »(Jacques Darras, « Les Gilles de Binche »)   Ainsi tournent et dansent les gouvernements, croyant avancer, progresser pour finalement retomber dans les mêmes cycles, cercles, milieux.   2. Sans doute, l'horizon de toute phrase est-il politique, économique, ontologique.   3. La passion politique a moins affaire avec le singulier qu'avec l'être ensemble qui n'est jamais si beau que lorsque... [Lire la suite]
08 avril 2016

REGNER SUR L'ABSENCE

REGNER SUR L'ABSENCE1.Le film « Mort Sur Le Nil », Hercule Poirot y joue aux dames - pas aux échecs, jeu pourtant plus digne de ses  « petites cellules grises ». « Mort Sur Le Nil » (1978), film de John Guillermin, d'après Agatha Christie, joli, distrayant, touristique, un peu long.2.Peut-être que dans le jeu de dames, ce qu'aime Hercule Poirot, ce sont les éclairs qui, zigzaguant sur le damier, décident du sort.3.Entendu dans « Le Masque et la Plume » (France Inter), à propos de... [Lire la suite]
06 décembre 2015

JUSTE UNE FARCE

JUSTE UNE FARCE   1. Dandy drôle au dîner déguste des radis blancs et boit du vin blanc en contemplant le rideau bleu qui tombe sur la scène.   2. Point ne palpite l'air de petits poissons ; on n'y peut pêcher que les gifles du vent.   3. « - Entre le laurier rose et le lotus jaseur Glisse amoureusement le grand Cygne rêveur » (Rimbaud, « Soleil et chair » IV)   4. Ame amoureuse se mange tourments et mensonges et n'arrive pas à demeurer tranquille en sa maison.   5. ... [Lire la suite]
03 août 2015

SANS TITRE ET PAS PLUS QUE ÇA

SANS TITRE ET PAS PLUS QUE ÇA   1. Eléphant : Vengeance, mémoire, cette façon dont les horloges bricolent la conscience et trompent les calendriers.   2. Le temps glisse sa main dans le gant de l'espace puis il opère dans le merveilleux des tours de passe-passe t'es là j'y suis plus.   3. Queen : rock baroque, glam, piano, danse d'arlequins, excentricités électriques, nuit drolatique à l'opéra du bref.   4. Dimanche : pluie, ciel vide, jadis églises et cafés pleins, plus guère... [Lire la suite]

24 janvier 2015

SURTOUT S'ILS SONT MORTS

SURTOUT S'ILS SONT MORTS 1.L'être revient toujours à la table des négociations avec l'étant ; sinon, il compte pour du beurre, il passe pour néant. 2.« quelque chose de magique. Cela vaut pour le cinéma, le téléphone, et bien d'autres choses. »(Ernst Jünger, « Les Prochains Titans », trad. M. Bouhazer) 3.L'être magique et à toute berzingue de la technologie, suivi de son lot de noires féeries. 4.« des techniques nouvelles et plus sûres « d'éducation » et de propagande affectant le... [Lire la suite]
21 janvier 2015

DES FOIS QU'ON REGRETTE

DES FOIS QU'ON REGRETTE1.Des fois qu'on regrette d'être venu ici… l'ailleurs, un univers parallèle… notre avenir zigouillé par le passé. 2.Eh oh et la liberté de mettre ses enfants dans l'école qu'on choisit alors ? La mixité sociale, c'est comme tout le reste, une valeur marchande, et même une valeur politico-marchande. 3.Quelqu'un m'a fait remarquer que dans des quartiers où il y a 40 à 50 % de taux de chômage, faut pas rêver, c'est difficile d'éviter l'économie parallèle et/ou la radicalisation idéologique.4.Amère... [Lire la suite]
21 janvier 2015

AU NOIR DE CABOCHE

AU NOIR DE CABOCHE 1.L'être est destiné à être contrarié ; sinon, il déborde, prend toute la place, éclate sa grenouille. 2.Quoi qu'on dise, seul l'humain aura le dernier mot, ou le perroquet. 3.L'être i s'goinfre d'amertumes ; il espère y, y finit même, par y décrocher des fois la perle de consolation. 4.Liqueur bien amère ! Grand souci, semblable détresse… On s'y zieute, on s'y mire squelette. 5.Aller protéger son frère avant qu'il soit trop tard, avant qu'on nous dise va l'horloge a massacré le frangin et le... [Lire la suite]
19 janvier 2015

Y A TROP D'CONS ÇA M'FATIGUE

  Y A TROP D'CONS ÇA M'FATIGUE   1.Depuis quelques jours écœuré, j'aime autant plus faire que citer ; plus trop envie de m'creuser les méninges ; y a trop d'cons, ça m'fatigue.   2.D'actualité : « - C'est vraiment absurde,dit-il, son émotion tant bien que mal maîtrisée. »(Agatha Christie traduit par Michel Le Houbie, « Meurtre au champagne »)   3.« Georges s'en allait un curieux sourire aux lèvres. »(Agatha Christie / trad Michel Le Houbie)   4.J'admets que... [Lire la suite]