11 février 2017

LA BANDE DE JEUNES CONTRE LE VEILLEUR OCULAIRE

LA BANDE DE JEUNES CONTRE LE VEILLEUR OCULAIRE (Fiction sociétale et soyons honnête assez bâclée)   « Mieux vaut entendre ça que d'être sourd » dit le muet, qui n'y voyait rien, à cause de la brume. (Eugène Suie, « Le Mystère de l'apache parapluie »)   C'est l'histoire d'une bande de jeunes qui faisait rien que des bêtises genre voler missels, missiles, vermicelles et vermisseaux.   Ah ceux-là on ne les aurait pas laissés seuls dans un couloir des fois qu'ils l'auraient volé pour le revendre à un... [Lire la suite]

30 juillet 2013

NOTES 20 A 30 SUR L'IRLANDE A BICYCLETTE

NOTES 20 A 30 SUR L'IRLANDE A BICYCLETTE Brefs en lisant L'Irlande à bicyclette, de Johann Sfar et Tanquerelle (Editions Delcourt, 2006). 20.Quand il nocke nocke nocke à la porte des "lutins d'Irlande", Le professeur Bell est incliné d'la tête, vers la gauche. 21.Dans la lumière verte, les lutins sont tout ridés. Tout vieux. Tout moches. C'est pour ça sans doute qu'on n'en voit jamais, de lutins. Zont trop honte d'être si moches. Du coup, on a inventé les nains d'jardin. 22.Planche 21, Ophélia, elle est toute coulante. Elle est... [Lire la suite]
22 juin 2013

TENTER L'INVISIBLE

TENTER L'INVISIBLE 1.Des fois, je me demande, écrire, ce serait pas un peu tenter l'invisible, des fois, jusqu'à ce qu'il vous attrape. 2.La porte entrebâillée... la jeune femme en robe rouge... Si j'osais  se dit-elle.(cf Séraphine, France de Riga, T.2 La Blanchisserie, Glénat 2008, p.44) La maison est grande, dedans la robe rouge.Porte sur quelque conversation secrète...Entrebâillée... je regarde ses longues mains, àLa belle espionne...Jeune à courir vite dans les rues, jeuneFemme... elle est de la blanchisserie...En robe... [Lire la suite]