12 mars 2017

DIMANCHE MATIN LE 12 MARS 2017.

DIMANCHE MATIN LE 12 MARS 2017.   1. Les critiques sont parfois payés pour lire et parler de livres que de toute façon personne d'autre ne lira.   Le passé est plein d'écrivains dont les livres ne sont plus lus par personne ; le présent aussi d'ailleurs.   2. Jadis, les élèves composaient ; maintenant, les apprenants répondent à des compétences.   3. Les politiques n'écrivent plus leurs livres, et plus leurs discours ; d'ailleurs, ils ne gouvernent plus non plus: demandez à leurs... [Lire la suite]

11 mars 2017

CHOSES ET AUTRES A LA DATE DU 11 MARS 2017

CHOSES ET AUTRES A LA DATE DU 11 MARS 2017   1. J'aime cette tête de Cendrars à chapeau légèrement penché le trait blanc de la cigarette yeux mi-clos fossette et cravate.   2. J'aime le prénom Hélène qui me rappelle Ronsard que, pour « Je n'ai plus que les os, un squelette je semble », je devrais lire plus souvent.   3. Je me réveille parfois avec la nausée : le monde me semble alors une vaste réserve de dégoûts que je n'ai pas fini d'éprouver.   4. J'aime dormir et traverser ces mondes... [Lire la suite]
04 mars 2017

TROISIEME SALVE

TROISIEME SALVE 1.Ce qui se passe actuellement en France ressemble à un rêve vaguement grotesque dont on pressent qu'il pourrait virer au cauchemar. 2.Franchement, à gauche comme à droite, les primaires, c'est une connerie, non ?Imagine-t-on le général de Gaulle se soumettre à des primaires ? - Non, hein... 3.Mon chien est vieux : il va mourir. Je crois qu'il ne passera pas les présidentielles. Ça me fait de la peine. 4.Les Français sont un peuple politique, contrairement aux Français qui est un peuple qui s'en fout. 5.Parce... [Lire la suite]
28 février 2017

ALORS LE POETE MONTRA LES DENTS ET SE MIT A GRONDER

ALORS LE POETE MONTRA LES DENTS ET SE MIT A GRONDER   Après avoir élégamment dit « En observant les mots » le comédien, soudain plongé dans le noir, en sort porteur d'un masque parfaitement invisible mais de tête hallucinée peintre.   1. Ah je m'acraboutche ! Je m'acraboutche dru ! A cause à cause du outch outch outch dans mon stomac du coup, j'vous déboutche, ô politiques ! Ce qui n'est pas vraiment un compliment, ô vous, tous pourris que non pas tous pourris mais que si quand même ! ... [Lire la suite]
16 janvier 2017

JE LES VOIS MOI ET JE ME DEMANDE

JE LES VOIS MOI ET JE ME DEMANDE1.Au hasard des pages, je tombe sur cette définitive : « Il est dangereux de jouer avec l'acide cyanhydrique… et tout le monde le sait ! ».cf « Meurtre au champagne » d'Agatha Christie, adapté par Michel Le Houbie, p.109, Club des Masques n°20.2.Il est assez tentant de faire suivre l'adjectif « mystérieux » par cet autre adjectif : « sacré ». Surtout au féminin. Strange n'est-ce ?3.« Suspendue au-dessus de toiDans un hélicoptèreUn... [Lire la suite]
07 janvier 2017

ALBATROSSERIES

ALBATROSSERIES(Rosses sur un poème de Baudelaire)L'ALBATROSSouvent, pour s'amuser, les hommes d'équipagePrennent des albatros, vastes oiseaux des mers,Qui suivent, indolents compagnons de voyage,Le navire glissant sur les gouffres amers.A peine les ont-ils déposés sur les planches,Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,Laissent piteusement leurs grandes ailes blanchesComme des avirons traîner à côté d'eux.Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !L'un agace son... [Lire la suite]

01 janvier 2017

TOUJOURS EN ROUTE JE M'AMUSE (et du coup pour mon roman tintin!)

TOUJOURS EN ROUTE JE M'AMUSE (et du coup pour mon roman tintin!)   1. « - Moi je suis persuadé que vous en savez un peu plus long que vous ne l'avouez, Mrs Lawton. » (Agatha Christie traduit par Th. Guasco, « Les Pendules » [Hardcastle])   Ça comance ainsi jenre je suis persuadé que vous en savez un peu plus lon que vous le dite qu'on est dans le jenre enquete et percepicacité.   Après les gens disent ce qu'ils veulent bien mentir que c'est pour ça qu'on connaît pas le les coupable(s) ou... [Lire la suite]
31 décembre 2016

DES FOIS LE CIEL ON DIRAIT UNE RÉVOLTE

DES FOIS LE CIEL ON DIRAIT UNE RÉVOLTE1.« écrire c'est toujours : il était une foisun mort parti à la recherche de son corps »(Alain-Christophe Restrat, « Rien ne ressemble à écrire »)Comme l'écrit Restrat « écrire c'est toujours » comme si on fixait le présent mais des fois les bibliothèques y en a i z'y mettent le feu.Des fois il était une fois que les il était une fois des fois c'est piégé qu'ça vous revient soudain, qu'ça vous explose en pleine face.Ça revient parfois, un mort, esprit présence ou... [Lire la suite]
22 décembre 2016

J'AVAIS MIS MA TÊTE DE CHIEN

J'AVAIS MIS MA TÊTE DE CHIEN   1. « Mais d'où vient ce bruit sourd ? Quelle pâle lumière Dissipe ces horreurs et frappe ma paupière ? » (Corneille, « Médée », v. 1209-10 [Egée])   Parfois on se demande d'où qu'il vient ce bruit sourd qu'c'est pêtre Poltergeist qui frappe qu'il est pas content on sait même pas pourquoi.   Quc'est ptêtre Poltergeist ou alors c'est l'plombier qu'on dit Qui c'est ? C'est l'plombier i dit mais c'est un perroquet qui dit Qui c'est ?   ... [Lire la suite]
22 décembre 2016

SONNET A NINON SUIVI DE QUELQUES HUGOLADES

SONNET A NINON SUIVI DE QUELQUES HUGOLADES   1. SONNET A NINON   Ninon tu es si belle comme un camion Eud d'pompiers que je serais ton pin-pon Ninon Ninon, marin je te donnerais le pompon Et toi tu dirais Mon dieu ce garçon est rond   Que je serais rond non Ninon c'est pas si sûr Que quand je te vois j'ai plus envie de biture Je t'offrirais pas des fleurs passque c'est périssab' Mais des oh c'est tellement bon   Que je t'offrirais des kebabs Avec la tomate les frites et les oignons Puis youplali... [Lire la suite]