25 octobre 2014

INSOLENCES DE BON MATIN

INSOLENCES DE BON MATIN 1.Dieu, un avoir été qui ne cesse de manifester sa présence. 2.Il est faux de dire que Dieu est indivisible; il est au contraire divisible en une infinité de petits dieux portatifs et contradictoires. 3.Je me demande si la mélancolie de Dieu a forme humaine. 4.L'ironie est antidogmatique par définition; aussi est-elle ce boomerang qui frappe aussi bien l'insolent que sa victime. 5.Le crucifix est le symbole le plus violent - avec la tête de mort des uniformes prussiens - que l'humain ait rendu universel. ... [Lire la suite]

24 octobre 2014

FOURNIR MAINTE

FOURNIR MAINTE 1."Tu marches saluant les croix"(Apollinaire, "Elegie du voyageur aux pieds blessés") 2.Tu arpentes le monde en faisant des signes de croix cause que partout des morts attendent. 3.Des fois, pas d'autre route que la route à regrets; c'est que le coche, le louper une fois suffit pour y penser toujours. 4.Dans le poème "Un chiffon", de Henri Michaux, de qui parle le narrateur ? De lui-même ? De son chef de service ? De son bauf' ou de son boeuf ? 5.A force de s'effondrer dans nos tréfonds, qu'il y a plus qu'nos... [Lire la suite]
20 octobre 2014

FRONDE DU BREF

FRONDE DU BREF 1.Ce ne sont pas les animaux qui ont des droits; ce sont les humains qui ont des devoirs. 2.Aucun droit n'est universel; seule la morale peut l'être. 3."Le corps plein d'un rêve : sept vies de Patti Smith", de Claudine Galéa, excellente fiction en podcast sur France Culture. 4."What strange fish / Hath made his meal on thee ?"(Shakespeare, "La Tempête", II,1 [Alonso]) 5."What strange fish", des gueules inédites profilant dans les eaux sombres ce qui constitue la base de l'existant : la mâchoire. 6."I'll swear upon... [Lire la suite]
18 octobre 2014

LE DOUBLE DE L'ETRE SE TROUVE DANS LA BOITE A GENS

LE DOUBLE DE L'ETRE SE TROUVE DANS LA BOITE A GENS 1.Le double de l'être se trouve dans la boîte à gens. Le dialoguiste qui arrivera à placer c'te phrase dans une situation - parole ! je lui vends mon chapeau ! 2."J'avais dû, sans m'en douter, dire des choses formidables."(Gaston Leroux, "Le Mystère de la chambre jaune") 3.Du reste, je ne doute pas que bien des gens disent des choses formidables, mais comme je ne les vois ni ne les entends, peu m'importe ! 4."Tout est possible devant un pareil mystère."(Gaston Leroux, "Le Mystère... [Lire la suite]
12 octobre 2014

CINQ COUPS DE GRIFFE DU 12 OCTOBRE 2014

CINQ COUPS DE GRIFFE DU 12 OCTOBRE 2014 1.La France va à son rythme qu'ils disent... C'est que, quant à couler, autant y aller doucement... 2.La France, un paquebot de luxe où le nécessaire commence à manquer. 3.Quand on proclame que le tourisme est la première ressource de la France, faut-il s'en réjouir, ou en pleurer ? 4.Cérémonie de remise des diplômes ? Combien de diplômes ? Et combien de débouchés professionnels réels ? 5.Le temps est comme Dieu, il n'existe pas, mais qu'est-ce qu'il pèse... Patrice HouzeauHondeghem, le 12... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 septembre 2014

J'AI DU MAIS IL Y A LONGTEMPS

J'AI DU MAIS IL Y A LONGTEMPS 1."Vous comprenez, lorsque je suis là, personne ne sait où je me trouve."(Agatha Christie traduit par Claire Durivaux, "La Fête du potiron") 2.C'était le genre de personne là, devant vous, sur sa chaise, mais en fait sur une branche, d'où elle regardait des choses d'ailleurs totalement autres. 3.Les langues s'assemblent si bien et se délient si vite : de vraies compagnies de la perfidie. 4.Le paysage si cramé partout, qu'on aurait dit que le soleil avait, comme le dit un chant de je ne sais plus quel... [Lire la suite]

13 septembre 2014

RIRA BIEN QUI RIRA TOUT DE MÊME

RIRA BIEN QUI RIRA TOUT DE MÊME 1.Sans les guerres de religion, Dieu ne serait qu'un passe-temps, qu'un alibi de la norme. 2.Un livre digne de ce nom est un assassin dans toute sa puissance. Ainsi les livres saints. 3.Aimer et désaimer, avoir et perdre, prendre et déprendre, plier et déplier : autant d'occasions d'ouvrir et de fermer la bouche. 4.Exister, c'est organiser ses manques et ses manquements. Du reste, être, c'est courir vers le grand manque, l'ultime faire défaut. 5.Je n'irai plus jamais, je crois, boire un verre avec... [Lire la suite]
07 septembre 2014

QUAND UN SANS ALLURE VOUS TRAITE DE SANS DENTS

QUAND UN SANS ALLURE VOUS TRAITE DE SANS DENTS 1.Dans l'expression "sans-dents" qui, d'après la presse relayant généreusement Valérie Trierweiler, aurait été employée par François Hollande pour désigner les Français les plus défavorisés, je me demande s'il n'y aurait pas cette idée lointaine, implicite et probablement inconsciente, que les Français, à partir du moment où on sait comment s'adresser à eux, seraient bien trop moules pour se révolter. 2.Il y avait "le pays légal et le pays réel", il y avait "la France d'en haut et la... [Lire la suite]
06 septembre 2014

LA DEPOUILLE D'UNE FOUDRE

LA DEPOUILLE D'UNE FOUDRE 1.Il n'y a pas de mot pour dire le chat mortEt vivant à la fois pour dire le chat vifEt crevé à la fois pour dire le chat peauQui tourne tourne tourne dans sa boîte d'espace. 2.Et le souffle passa et tout se poila. 3.Si légitime, si légitime que, si c'était encore possible, la sed lex en pâlirait sur la Croix. 4.L'humain, cette chose la plus difficile, si difficile, aussi difficile qu'une pelote d'infinis, et que la pelote d'équations avec laquelle dieu tricote le réel. 5.Le matin est blanc et nous... [Lire la suite]
30 août 2014

AU FRICHTI D'LA BONNE FORTUNE

AU FRICHTI D'LA BONNE FORTUNE 1.Ce matin, dans la baignoire, une araignée grosse comme un ténor. 2.L'araignée dans la baignoire, j'ai voulu lui jouer l'air du crac boum yapu, mais "comme tout a une âme", je l'ai laisser filer le long d'une serviette de bain; so long, Ariane ! 3.Nous, en Europe, on est trop sensible. C'est pour ça qu'on veut plus les voir, les cadavres des autres, au loin, là-bas, où ça s'massacre. 4.Ecouté hier "The girl from Ipanema", toujours aussi chouette, Stan Getz, Astrud Gilberto, du vrai bon tout ça ! ... [Lire la suite]