24 août 2013

ET LES DIEUX LA LAISSERENT CHOIR

ET LES DIEUX LA LAISSERENT CHOIRNotes sur le sonnet La Muse vénale, de Charles Baudelaire. Citations entre guillemets. 1."O muse de mon coeur, amante des palais,Auras-tu, quand Janvier lâchera ses Borées,Durant les noirs ennuis des neigeuses soirées,Un tison pour chauffer tes deux pieds violets ?"(La Muse vénale, premier quatrain) Quelle figure de style vous semble dominer cette strophe ? Baudelaire personnifie. Il humanise les phénomènes. Janvier n'est plus seulement un mois, mais une entité qui a le pouvoir de commander aux... [Lire la suite]

01 décembre 2012

LE ZERO N'EST PAS UN ENSEMBLE VIDE

LE ZERO N'EST PAS UN ENSEMBLE VIDE 1.Le zéro n'est pas un ensemble vide. Il est plein des fantômes des étants dont il est l'annulation. 2.Quand j'étais au lycée, l'univers quantique se manifestait à chaque cours de mathématiques où, sur le tableau vert, des x et des y apparaissaient et disparaissaient de façon imprévisible. Mes camarades semblaient trouver cela naturel, évident, logique. J'ai cru longtemps qu'ils étaient des génies. 3.De même que le chat dans la boîte opaque est simultanément mort et vivant, de même qu'une... [Lire la suite]
22 novembre 2012

SUFFIT D'UNE LUIT AU LOIN

SUFFIT D'UNE LUIT AU LOINEn grapillant dans le recueil Poésies, de Henri Thomas, Poésie/Gallimard. 1. p.21"Une lampe lointaine est source de prodiges" : Le premier vers du recueil Travaux d'aveugle (1941) rappelle que l'évocation du lointain est pleine des prodiges que nous rêvons ; suffit d'une lampe lointaine, d'une luit au loin, genre qu'est-ce, à votre avis, Holmes, que cette lumière là-bas dans la lande et la nuit, une lueur, la pensée d'une lueur, un visage dans un autre pays. 2. p.22"(...) les charmantes figures qui fixeront... [Lire la suite]