22 septembre 2013

J'AI BIEN ENVIE DE

J'AI BIEN ENVIE DE 1."Ville monstrueuse, nuit sans fin !"(Rimbaud, Enfance, V) Ville des tentacules s'y déploieraientMonstrueuse avec des yeux monstresNuit d'encre avec des taches de clair dedansSans jambes qui flottent et palpitent laFin des rues on s'y noue, s'y étrangle. Note : La crise économique fait se côtoyer une misère de plus en plus palpable et les prospérités restantes. Dans les établissements, quelque chose de malsain se prépare. Assez doucement encore, la France glisse vers la surveillance généralisée que légitimeront... [Lire la suite]

28 août 2013

LA TASSE CASSEE

LA TASSE CASSEE La fille auxTaches de rousseur aux longs liSses cheveux sonCafé elle le boira pas, car paSsée outre la table, la tasse, cassée qu'elle est. Le visage seMire minaude dans le nOir du coup devant les déBris il ne voit pas qu'il s'est brisé. La pluie se jette dans le jeu elleFourre ses doigts déliés dans l'encaDrement elle fait craquer le tableau De tout son horizon Son paysage laisse passer des êtRes dont les re Gards inquiètent. Le minois de la mignonne il s'estVidé et la chair deSa carcasse est tombée la neiGe est... [Lire la suite]
22 juillet 2013

OU QUI JETTE SA MAIN AVEC SON COUP DE DES

OU QUI JETTE SA MAIN AVEC SON COUP DE DES 1."Je ne sais comment je dure,Car mon dolent coeur fond d'ire"(Christine de Pisan, Rondeau) Je me fais fort fifre flûteNe fais cependant que tintouin etSais bien que mon marteau n'est que ventComment qu'ils font les autresJe leur envie leur pureDure façon d'êtreCar mézigue je n'affronte guèreMon habitude est de ne pas etDolent indolent je demeure dans monCoeur comme le lièvre du sonnet qui dort auFond d'un pâté je ne suisD'ire qu'en mon logis au dehors je souris bêtement. 2."Sots... [Lire la suite]
18 janvier 2013

PAR OU PAS

PAR OU PAS "Par les soirs pluvieux, la pauvre fille-mère"(Jules Laforgue, L'Espérance) Par ou pas par et pas par par passe la pluieLes matins pluvieux les midis pluvieux lesSoirs eux aussi pas très clairs car trèsPluvieux les soirs liquident leurs fantômesLa lame et le couteau la rich girl laPauvre tout terre déjà tout terre laFille roi prince banquier tout terre laMère le père tout terre tout terre tout terre Par ou pas par et pas par par passe la pluieLes phrases s'arrachent les bouches tombent lesSoirs sont pleins de mains... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 04:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,