13 avril 2013

LE TRAIN DU MYSTERE

LE TRAIN DU MYSTERE "D'un train noir de damnés pélerins du mystèreDans la nuit lamentable à jamais s'engouffrant."(Jules Laforgue, Une nuit qu'on entendait un chien perdu) D'un d'un d'un d'unTrain d'un train d'un train train train train trainNoir noir noir le train des ténèbres peut-êtreDe nous autres il est plein il fonce file fuse deDamnés de mendiants de rois d'orgueilleux et dePélerins il est plein ce train plein Du genre humain masculin et féminin, quelMystère ! Mystery train (chouette chanson)    Train I ride,... [Lire la suite]

08 mars 2013

EUSSES DE VEMES

EUSSES DE VEMES "All along certainly it's been there, waiting before us, waiting to receive us"(Charles Kenneth Williams, The Past) "Oui, il était là dès le début, attendant devant nous, attendant de nous accueillir"(Traduction : Claire Malroux) Oui, ça ne fait pas un pli, Il est là tout du long all along il estEtait seraLà là là, là là là, là là là - quel refrain !Dès binevere t'sais sois certaine sois lis soisLe journal c'est plein d'passé duDébut d'la lame jusqu'au manche de lundi à dimanche qu'on pense qu'on penche bord de... [Lire la suite]
06 février 2013

ET NE SORS QUE POUR HANTER DES ESPACES VIDES

ET NE SORS QUE POUR HANTER DES ESPACES VIDES 1."N'en doutez jamais, Madame, un dieu combat pour vous."(Racine, Iphigénie, vers 1700 [Arcas à Clytemnestre]) N'en doutez jamais, reine grecque, n'enDoutez jamais de cette fortune des êtres Il n'estPoint d'homme sans dieu ne serait-ce que lui-mêmeMadame un dieu un dieu ouUn hasard un coup de dés peut-être ou un autre Dieu est venu de l'invisible pour ceCombat il parle par la bouche d'AchillePour un corps il faut un autre corps et pourVous, reine grecque, un guerrier. 2."Mais où va ma... [Lire la suite]
05 février 2013

GLAS GLAS GLAS

GLAS ! GLAS ! GLAS ! "Glas ! Glas ! Glas sur vous tous, néant sur les vivants !"(Henri Michaux, Contre !) Glas ! Glas ! ça fait froid çaGlas ! Glas ! sons froids que ces Glas ! Glas ! Glas là !sur la terre froide et noire entendezvous le Glas ! Glas ! Glas des clochestous les jours en entend c'est lenéant qui appelle Glas ! Glas ! Glas ! (fait des dents)sur la terre des clochers le néant appelle c'est étonnantles choses sont pour ne plus être lesvivants sont déjà morts quelque part toujours. DANS LE LABYRINTHE "Dans le labyrinthe... [Lire la suite]