12 mars 2017

ENTR'APERÇUS D'MA CABOCHE

ENTR'APERÇUS D'MA CABOCHE   1. Plus les pédagogistes affirmaient que le niveau montait, plus il chutait. Je finis par me demander si Meirieu savait lire un graphique.   Je parle des pédagogistes au passé parce qu'à mon avis, ça ne tiendra plus très longtemps, leurs enfumages spéculatifs.   Les pédagogistes furent longtemps des tenants du fait alternatif. Maintenant qu'on en est venu à donner le bac à des gens qui savent à peine lire et écrire, ils osent de moins en moins affirmer que le niveau monte.   Les... [Lire la suite]

08 mars 2015

DE TOUT UN PEU PARFOIS

DE TOUT UN PEU PARFOIS 1. MA CONVULSION sur son blog COULEURS COURANTES compose des notes-poèmes érudits et d'une singulière beauté http://ch1ka2ya.blogspot.jp/ 2. « Je ne regretterai rien parce que j'ai déjà jeté mes regrets »(Ma Convulsion sur twitter) Moi non plus, je ne regretterai rien parce que j'ai déjà été mes regrets. 3.Et quand mon coeur s'arrêtera de battreEt quand mon coeur s'arrêteraEt quand mon coeur s'arrêtEt quand mon coeurEt quandQuand 4.« Don Salluste : Voleur, voleur, vous m'avez volé !... [Lire la suite]
11 janvier 2015

L'INDIVIDU A ENSUITE PRIS LA FUITE

L'INDIVIDU A ENSUITE PRIS LA FUITE« L'individu a ensuite pris la fuite puis ilS'est tué » voilà un typique des divers dontOn dit qu'ils sont des faits Saucisse oh ouiSaucisse saucisse saucisse saucisse saucisseVoilà que ça me reprend d'écrire saucisse deRépéter saucisse à tout bout de champ portéeDe main le tragique il grouille à côté d'nosSquelettes soudain il déborde il défourailleIl explose aussi quoi qu'ça peut faire qu'jeRépète saucisse à tout bout de champ qu'mêmeQu'ça me reprend que le monde est bien assezAbsurde... [Lire la suite]
12 novembre 2014

MORDRE SUR LE REEL

  MORDRE SUR LE REEL 1.Couver, monter, souffler, tourner, voilà la machinerie des quatre éléments. 2.Il constate l'absence des yeux Les yeux les yeux les yeux ont fui la bataille des visages le combat des pensées des lèvres. 3.Un rat parmi les herbes filant au ras du truc à happer le regard à attraper le regard à le mettre en piano faux guitare sans cordes ni doigts. 4.Elle habitait une petite maison à l'angle des lunes, quand il y a des lunes, car ces temps-ci, c'est que cailloux qui poussent dans l'espace. 5.N'accordez... [Lire la suite]
08 novembre 2014

QUAND JE M'ENNUIE JE FAIS DU BRUIT

QUAND JE M'ENNUIE JE FAIS DU BRUIT 1.L'expression "s'inscrire en faux" révèle assez la nature profonde de nos vérités. 2.Une multitude de masques ne font pas un moi. Ce ne sont que les pièces d'un puzzle sans sujet. 3.L'Histoire, ce puits d'où il ne sort que des vertiges, est avant tout l'histoire d'un puzzle qui n'en finit pas. 4."Jamais il n'a été moi."(Simenon à propos de Maigret, entretien avec Bernard Pivot, novembre 1981) 5.Le christ et le diable se sont disputés l'humain avec un tel acharnement que le coup de la croix, ça,... [Lire la suite]
08 novembre 2014

COMME ÇA TOURNE HEIN COMME ÇA TOURNE

COMME ÇA TOURNE HEIN COMME ÇA TOURNE 1.Pour l'auteur, le monde i sonne tout faux, désaccordé l'piano du monde, patraque le crapaud, niqué le bastringue. 2.C't'une chanson ? A qui qu'elle s'adresse ? Aux zoreilles, aux méninges, aux pieds si c'est pour danser. 3.Répétitions ? Jeux de mots ? C'est qu'il en fourmille du faux, d'la fosse à mensonges, d'la faucille, du cil pas vrai et du fossile. 4."Ça va finir, ça va finirQu'on sera tous des faussaires"(Francis Cabrel, "Les faussaires") 5.A force de répéter que "ça va finir, ça va... [Lire la suite]

09 octobre 2014

MON ETOILE A PÂLI

MON ETOILE A PÂLI 1."Les amants vont mourir et mentent les amantes"(Apollinaire, "Ma Lou je coucherai") 2."Personne cependant n'envisage la mort"(Apollinaire, "Ma Lou je coucherai") 3.Personne... et cependant... se dit-il en marchant sur les oeufs noirs de ses points de suspension... 4.Cependant, pendant que, tandis que : des cimetières. 5.Des fois, je me sens aussi vieux que dans votre souvenir. 6."Regarde-moi c'est moi je ne suis pas un songe"(Apollinaire, "La ceinture" [La Muse]) 7."Regarde-moi c'est moi je ne suis pas un... [Lire la suite]
23 août 2014

PETITS PATAPONS

PETITS PATAPONS 1.En français, quelqu'un de carré ne tourne pas en rond, mais il tourne rond, sauf quand il est rond et qu'il voit double. 2.Ne cherchez jamais à justifier votre sphinx, il vous en voudrait. 3.A la vue du spectre, mon sang se retira au fond du couloir; ce qui m'éloigna. 4.Des fois, quand on prend conscience qu'on a un rival dans sa pomme, on en veut à son miroir. 5.Le max de syllabes qu'il lançait de sa voix forte... Voltige !  L'attraper au vol, la saisir, toute cette foutue rhétorique... Vertige ! 6.Y en a... [Lire la suite]
26 juin 2014

PUISQUE JE M'EN VAIS

PUISQUE JE M'EN VAIS 1.Sagesse des peuples vaut bien sagesse des nations. 2.Je ne sais pas si les hommes naissent libres et égaux en droit, mais, en tout cas, ça m'étonnerait qu'ils naissent politiques. 3.Mon père, mort. Je n'ai pas été l'ami de mon père. De qui pourrais-je donc être l'ami ? 4.Cherche en vue mariage banquière luxembourgeoise, âge indifférent. 5.Le mot "amitié" est si précieux qu'il me semble impossible d'espérer avoir ne serait-ce que l'ombre d'un ami. Je ris même à cette phrase. 6.Je laisse le temps filer. Moi... [Lire la suite]
09 juin 2014

DONT L'ÂME MURMURE

DONT L'ÂME MURMURE 1.Des fois, le Sphinx pense que l'ami de la vipère a du souci à se faire; et l'ami du Sphinx aussi. 2."Oui, je vois ces défauts, dont votre âme murmure,Comme vices unis à l'humaine nature"(Molière, "Le Misanthrope", I,1, v.173-74 [Philinte]) 3.Alceste est celui dont "l'âme murmure", de telle sorte que, passant dans les salons, dans les rues, sur les places, ce murmure permanent, persistant et contraire, doit bien couvrir le silence des anges qui passent. 4."Oui, mais ma conscience est blessée en effet"(Molière,... [Lire la suite]