06 janvier 2016

DE BELLES LÀ-DEDANS !

DE BELLES LÀ-DEDANS !   « Il doit s'en passer de belles là-dedans ! Une nuit, une de ces malheureuses s'échappa en chemise... » (Agatha Christie traduit par Louis Postif, « Pourquoi pas Evans ? » [« la servante qui apporta des pots de bière et donna son propre point de vue »])   « la fille à lèvre d'orange, les genoux croisés dans le clair déluge qui sourd des prés » (Arthur Rimbaud, « Enfance »)   1. Maintenant m'sieurs-dames je crois avoir dit... [Lire la suite]

06 janvier 2016

PETITS EFFONDREMENTS

PETITS EFFONDREMENTS   1. Des fois il s'effondre, château de cartes, et même pas du monde.   2. Minuit le rattrapa. « Flûte ! Déjà l'heure du crime » qu'il se dit l'assassin un brin démotivé, limite déprimé.   3. Son sourire s'élargissant, il se fendit en deux. Au contact de l'air, son front lourd de pensées s'enflamma. Quant à sa mâchoire, elle tomba en poussière.   4. Moi répondit qu'est-ce que c'était. Je ne le crus pas. D'ailleurs, je n'étais pas là.   5. Le temps ne nous écoute... [Lire la suite]
04 janvier 2016

OU SINON C'EST FANTOMAS

OU SINON C'EST FANTOMAS1.« La rivière court, le nuage fuit ;Derrière la vitre où la lampe luit,Les petits enfants ont des têtes roses. »(Victor Hugo, « Choses du soir »)2.La nuit, quand elle ferme point l’œil, Zut s'amuse à attrister la lune en lui contant des histoires d'amour qui finissent mal en général.3.« L'Océan sonorePalpite sous l’œilDe la lune en deuilEt palpite encore, »(Verlaine, « Marine »)4.Des fois, Zut attrape l'Océan par sa barbe d'écume et l'agitel'agitel'agite en le... [Lire la suite]
03 janvier 2016

HARLEY QUINNERIES EN ECOUTANT DES CHANSONS

HARLEY QUINNERIES EN ECOUTANT DES CHANSONS« - Mr Harley Quinn ? Que c'est extraordinaire !... »(Agatha Christie, « L'ombre sur la vitre »)1.« - La vie est passée près de moi sans me voir »(Agatha Christie, « L'auberge du fou aux clochettes » [Mr Satterthwaite])2.Enrhubé… qu'on en a des piafs plein l'pif, pis qui sifflent et bronchent comme pégase enchaîné.3.« Mr Satterthwaite était content que la jeunesse soit allée se coucher. »(Agatha Christie, « L'arrivée de Mr... [Lire la suite]
02 janvier 2016

BAGAILLE D'LA LUNE (Tsoin-tsoin taich-tu pour accordéon comète)

BAGAILLE D'LA LUNE(Tsoin-tsoin taich-tu pour accordéon comète)1.Courir la lune comme si c'était son ombre, et puis, hors d'haleine, s'arrêter en chemin.2.Zut emploie des fois les expressions « cadencer la baleine », ou alors « cadencer le boudin », ce qui n'est pas gentil, surtout si l'on parle de danse et de danseuse.3.Regarder ses dents : porter un dentier (hin hin hin)4.Les nuits d'pleine lune quand le dentier grin-hin-hince dans les couloirs du castel c'est qu'le spectre aux chicots grinçants par ici... [Lire la suite]
01 janvier 2016

QUEUES D'SINGES

QUEUES D'SINGES1.Sortir un mécanisme d'un chapeau de physicien faire jaillir de sa boîte un diable de bidule pour dire comment qu'i s'machine donc l'univers.2.«Il faut bien le reconnaître, ce mécanisme est tout droit sorti d'un chapeau, puisque aucun principe physique n'exige qu'il soit là. »(Science et Vie Hors-Série, « La matière et ses ultimes secrets », septembre 2008, p.84)3.Ce que crisse le grillon, ce que stridule le criquet, ce s'rait-y pas la saga des peuples de l'herbe, migrations et batailles sans... [Lire la suite]

21 décembre 2015

AUTANT QUE DE DRAGON

AUTANT QUE DE DRAGON   1. La chambre de Dieu On y entre Il n'y a personne Elle est pourtant gardée.   2. « Oh ! C'est elle, la bête qui n'existe pas. » (Rilke traduit par Armel Guerne, « La licorne »)   3. N'exister pas plus que bête qui n'existe pas et dont on parle autant que de dragon et de licorne.   4. « une mécanique subvertissant ses propres rouages » (Bruno Lecigne, « Les Cahiers de la BD », n°57, avril-mai 1984, p.23)   5. Cette... [Lire la suite]
20 décembre 2015

MARINE CRUELLE

MARINE CRUELLE   1. Barbare, antique comme, langue du dehors, tordant les bouches grotesques des cauchemars, masques et rituels, dévotions au cœur de la mêlée.   2. « Barbare », titre d'une prose de Rimbaud. Les « Illuminations » ? Des proses barbares, des messages de Horla.   3. Qu'on en a, du rire dans nos rides. Le rire, une manière de tirer l'être par la langue.   4. Ô Apocalypse ! La mer déchirée se délivrant les entrailles de ses poissons monstres, de ses sirènes... [Lire la suite]
20 décembre 2015

BRICOLER DES ARLEQUINS EN SE SIRENANT LA BOUILLOIRE

BRICOLER DES ARLEQUINS EN SE SIRENANT LA BOUILLOIRE   1. En fin de compte, on n'est libre que d'aller où l'ombre de la caverne a choisi de nous mener.   2. Ce que nous redoutons, vrai, ce sont les mauvais tours de piste que les étoiles ourdissent en secret.   3. Sans inspiration et insomniaque, ses pages restaient aussi blanches que ses nuits. Çà et là, quelques griffons.   4. Nous agissons souvent comme si nous nous en voulions, comme si sans cesse nous avions un compte à régler avec nous-même. ... [Lire la suite]
20 décembre 2015

QUELQUES REPLIQUES POUR TRETEAUX FANTOCHES

QUELQUES REPLIQUES POUR TRETEAUX FANTOCHES   1. Des fois je m'enquiquine la caverne ; je sors pas ; je mélancolise d'envergure ; je me ronge le temps.   2. Les bipèdes parfois, ils ne déclenchent l'enfer que pour finir à confesse.   3. Se mettre à flûte et à bec, carabistouiller d'la bavance, et joue-moi donc de la trompette (ou du biniou, ou du violon).   4. Se hanter la caboche, prendre son cafard pour lanterne, taquiner la chauve-souris.   5. « tout est déjà mémoire »... [Lire la suite]