11 janvier 2017

BREFS QU'IL FAIT FROID

BREFS QU'IL FAIT FROID   1. Y en a i sont toqués ça veut dire en français qu'ils ont une araignée qui leur joue du ukulélé au plafond que du coup i sont tout bizarres.   L'araignée qui joue du ukulélé dans vo tiête elle est très exotique bien sûr sinon elle jouerait d'l'accordéon en beuglant qu'la mer monte.   2. Parfois on se lance dans de longues explications qu'à force on finit par jacasser pour un parterre de squelettes.   3. Dans les romans on lit « Cinq minutes plus tard » que ça veut dire... [Lire la suite]

08 janvier 2017

BREF BILLET D'HUMEUR MELANCOLIQUE

BREF BILLET D'HUMEUR MELANCOLIQUE   Je n'étais pas fan de George Michael mais je me souviens de « Cowboys and angels », cette balade tendue illustra ma déprime de s't'été là.   C'est la noblesse des pop songs : elles accompagnent nos heures, appellent et rappellent, signes à nous adressés par de parfaits inconnus.   David Bowie, Prince, George Michael, morts la même année et dans mon esprit assez cousins : stars de la variété et pourtant si innovants.   Savez, dans le froid et la nuit,... [Lire la suite]
07 janvier 2017

ALBATROSSERIES

ALBATROSSERIES(Rosses sur un poème de Baudelaire)L'ALBATROSSouvent, pour s'amuser, les hommes d'équipagePrennent des albatros, vastes oiseaux des mers,Qui suivent, indolents compagnons de voyage,Le navire glissant sur les gouffres amers.A peine les ont-ils déposés sur les planches,Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,Laissent piteusement leurs grandes ailes blanchesComme des avirons traîner à côté d'eux.Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !L'un agace son... [Lire la suite]
22 décembre 2016

MÊME QU'ON LE RASSEMBLE ÇA S'DÉFAIT

MÊME QU'ON LE RASSEMBLE ÇA S'DÉFAIT   1. « Les années entrent les unes dans les autres » (Daniel Biga)   Peut-être quand on regarde de loin de son lit de vieux, de ses rides on en a plein on voit sa vie comme un carambolage d'années.   2. « Un à un les fantômes de l'opéra m'ébouriffent. » (Yves Martin)   Dans la rue y a du vent souvent (c'est le nord) si on a dans la tête des bouts d'opéras traînants ça peut vous ébouriffer l'entêtant.   3. « Mon Dieu c'est moi Ce... [Lire la suite]
22 décembre 2016

MAIS AU MOINS Y A LA MUSIQUE

MAIS AU MOINS Y A LA MUSIQUE Bouts de phrases tirés de la traduction d'un roman d'Agatha Christie et qui m'ont servi à composer les brefs qui sont dessous : « Ayant pris l'ascenseur » « sonner à la porte » « il y a des éternités qu'on ne vous a pas vu ici ! » « fauteuil trapu au coin du feu » « après un bref coup d’œil » « Rien à voir avec la réalité ! » « un tel rythme dans la langue ! » « un joli petit assassinat » ... [Lire la suite]
22 décembre 2016

COMME UN COMME UN COMME UN GRAND TROU

COMME UN COMME UN COMME UN GRAND TROU1.« Le fantôme d'Uriah Chickenhead se tut. Sa voix qui paraissait naître de la pâle vibration des rayons de lune, reprit sur un mode monocorde :- Un et deux font trois ! »(Jean Ray, « Le Bonhomme Mayeux » in « Les Derniers Contes de Canterbury »)« Le fantôme d'Uriah Chickenhead se tut. »(Jean Ray)Uriah Chickenhead ! J'adore ce nom.Si vous vous appelez Uriah Chickenhead alors c'est que vous hantez un conte de Jean Ray et donc je vous ai... [Lire la suite]

22 décembre 2016

SONNET A NINON SUIVI DE QUELQUES HUGOLADES

SONNET A NINON SUIVI DE QUELQUES HUGOLADES   1. SONNET A NINON   Ninon tu es si belle comme un camion Eud d'pompiers que je serais ton pin-pon Ninon Ninon, marin je te donnerais le pompon Et toi tu dirais Mon dieu ce garçon est rond   Que je serais rond non Ninon c'est pas si sûr Que quand je te vois j'ai plus envie de biture Je t'offrirais pas des fleurs passque c'est périssab' Mais des oh c'est tellement bon   Que je t'offrirais des kebabs Avec la tomate les frites et les oignons Puis youplali... [Lire la suite]
12 octobre 2016

UN SAC DE BILLES NOS POMMES

UN SAC DE BILLES NOS POMMES1.« Oh ! que tout m'est accidentel !Oh ! j'ai-t-y l'âme perpétuelle !… »(Laforgue, « Complainte des crépuscules célibataires »)Des fois on s'dit ah bin c'est pas de chance ou bien que tout arrive comme tombé du hasard qui plane là-haut (i nous voit pas).Qui plane et qui fait comme il veut et quand je dis faire, faut dire que parfois, le hasard est bien emmerdant.Vous y croyez vous qu'y a des « âmes perpétuelles » qui continuent à traîner les rues comme vous... [Lire la suite]
06 octobre 2016

QU'ON S'PROMENE PARTOUT AVEC SON REEL A SOI

QU'ON S'PROMENE PARTOUT AVEC SON REEL A SOI Notes isolationnistes sur le poème « Le jardin mouillé » de Henri de Régnier.   HENRI DE REGNIER : LE JARDIN MOUILLÉ   « La croisée est ouverte ; il pleut Comme minutieusement, A petit bruit et peu à peu, Sur le jardin frais et dormant.   Feuille à feuille, la pluie éveille L'arbre poudreux qu'elle verdit ; Au mur, on dirait que la treille S'étire d'un geste engourdi.   L'herbe frémit, le gravier tiède Crépite et l'on croirait... [Lire la suite]
05 octobre 2016

DONC JO I S'PROMENE

DONC JO I S'PROMENE1.« Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent,La rumeur du jour vif se disperse et s'enfuit »(Anna de Noailles)Il fera longtemps que des fois on fait longtemps qu'on est très occupé à machiner le réel lequel nous use comme d'un outil.« Il fera longtemps clair » ça veut dire que la nuit prend son temps pour tomber que l'été la nuit elle a des horaires de travail décalés.« les jours allongent » ça veut dire qu'on a plus de temps encore pour faire ce qu'on a à mais que des fois... [Lire la suite]