10 novembre 2013

VADE RETRO, HUMANITAS

VADE RETRO, HUMANITAS 1."Vade retro, humanitas !" comme dit l'autre, devant son miroir. 2.Comme je suis d'accord avec Nietzsche qui veut qu'il y ait "de l'art dans la moindre phrase bien faite, un art qu'il faut deviner si l'on veut comprendre la phrase" [Par-delà le bien et le mal, 246]; ainsi se posent les énigmes, ainsi déchiffre-t-on le sphinx. 3.La guerre de cent ans, une poignée de batailles dans une longue période de troubles. Le temps de la guerre n'est pas le temps de la paix, il peut se concentrer en quelques années,... [Lire la suite]

18 août 2013

AVEC UNE SALUTAIRE MAUVAISE FOI

AVEC UNE SALUTAIRE MAUVAISE FOI "Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre"(Baudelaire, La Beauté) 1) L'être quelque chose est une affirmation de l'être. Encore ne peut-il s'affirmer que s'il y a quelqu'un pour confirmer ou infirmer. L'être quelque chose est donc une affirmation de l'en-soi ("Je suis belle en dépit de vous") et une confirmation du pour-soi ("Je suis belle car je vois dans vos yeux que je suis belle"). 2) L'affirmation de l'être quelque chose tend à la transcendance. Il se trouve que dans ce vers de... [Lire la suite]
08 avril 2013

EN MÂCHANT LE CHIEN NOIR

EN MÂCHANT LE CHIEN NOIR 1."la vitre cachée / Qui rit là-bas..." (Rimbaud, Les Réparties de Nina) : Faire rire les vitres, une prouesse de l'Alchimie du Verbe sans doute. 2."Ont-elles bu des cieux barbares" (Rimbaud, Les Mains de Jeanne-Marie) : que des mains puissent boire est déjà épatant, mais boire aux cieux barbares, ça en devient gothique : brunes donc, puisque ce sont "Mains sombres que l'été tanna", trempant leurs lèvres dans des cieux sanguins, ou tourmentés comme des pourchassés, les mains s'enivrent de quelque liqueur... [Lire la suite]
23 mars 2013

IL M'ARRIVE DE PENSER

IL M'ARRIVE DE PENSERAphorismes et paraphrases de quelques pensées et réflexions tirées du recueil "De l'inconvénient d'être né", de Cioran, Folio essais n°80). 1.Il m'arrive de penser que l'infinie variété des miroirs n'a pas d'autre but que de renvoyer le réel à son reflet, et donc à un double mensonge. 2.Ce que l'on ne sait pas faire, il faut le bien penser. Cela soulage. (cf De l'inconv. p.103, "J'ai transformé...") 3.Ne pas songer à la mort, c'est déroger à une saine habitude. (Cf De l'inconv. p.41, "Toutes les fois... [Lire la suite]
21 décembre 2012

LA LANGUE C'EST DE LA PÂTE A FABLES

LA LANGUE C'EST DE LA PÂTE A FABLESFascinations rimbaldiennes 1.L'expression "sous le rideau flottant" (cf Arthur Rimbaud, Les Etrennes des orphelins)... me fait toujours songer à l'être des lieux vidés de leurs usages habituels. Le couloir n'est pas moins couloir quand il n'est pas emprunté. Mais, à vide, le couloir semble se remplir d'être. Si, en plus, il y a là-dedans du "rideau flottant", me vient assez vite l'idée que les lieux vides sont forcément hantés, c'est-à-dire visités par l'être. 2.Dans ce poème des Etrennes des... [Lire la suite]
26 août 2012

UN TANT PIS PAR ANTICIPATION

UN TANT PIS PAR ANTICIPATION(En feuilletant Humain, trop humain, de Nietzsche, Le Livre de Poche, Les Classiques de la Philosophie, n°4634, traduit par Desrousseaux, Albert, traduction revue par Angèle Kremer-Marietti). 1."Notre époque doit s'estimer heureuse..."  : Oui, certes, toute époque doit s'estimer heureuse autant qu'elle peut s'estimer malheureuse. N'empêche qu'à mon avis, les époques de guerre sont bien plus malheureuses que d'autres. Ceci dit, il doit bien y avoir des gens heureux pendant les guerres (les marchands de... [Lire la suite]
29 juillet 2012

AUTRES MIETTES DU DIMANCHE MATIN

AUTRES MIETTES DU DIMANCHE MATIN 1. Et la soie, elle aussi cria . 2. Il y a dans le verbe s'élancer cette projection de soi dans l'avenir immédiat qui trace dans l'esprit la ligne élégante d'une silhouette en mouvement. 3. Les civilisations passées acquièrent parfois une noblesse qu'elles ne méritent qu'en partie. L'empire romain est si beau dans les manuels scolaires qu'il faut quelquefois pas mal de temps avant que l'élève ne se rende compte que la violence et la cupidité étaient de puissants moteurs dans ce monde si joli en toge... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,