21 octobre 2013

ABSURDEMENT SIGNE

ABSURDEMENT SIGNE En parcourant le Figaro-Histoire n°10 et ce qui y est dit des Etrusques. 1.Qu'est-il arrivé à la langue étrusque ? Elle a perdu son souffle. Le latin l'a mangée. Elle a rejoint le peuple des syllabes éteintes. Elle ne nous parle plus. Elle nous fait absurdement signe. 2.Qu'avait-on, "racontait-on", du temps de Romulus, "interdit sous peine de mort" aux femmes romaines ? De se pinarder. Elles devaient donc avoir la tête bien logique, les Romaines d'alors. 3.Qu'exprimerait "le plongeon de la tombe de la Chasse et... [Lire la suite]

16 juillet 2013

MIETTES D'UN TON IRONIQUE

MIETTES D'UN TON IRONIQUE "Quand aura passé la grande éponge, eh ! bien, sans doute que je n'y serai plus, c'est pourquoi j'y prends plaisir maintenant"(Henri Michaux, Qui je fus, VIII) 1.Il tanguait tant qu'il tomba dans l'étang tant plouf ! 2.Son sang ne fit qu'un tour dans son sac - vu qu'sacs nous sommes. 3.Il amena la conversation et sa belle-soeur qui était muette. 4.Je me regarde dans le miroir lequel me le rend bien. 5.Big bang Ah l'infernal pet 6.Il tourna vers son compagnon son visage et les sept tentacules qui lui... [Lire la suite]
05 juillet 2013

AGATHERIES

AGATHERIESEn scrutant Agatha Christie, traduit par Juliette Pary, Le Secret de Chimneys, Club des Masques n°218. 1."que je ne pouvais pas ne pas l'être" (p.108) En français, nous sommes ce que nous ne pouvons pas ne pas être. C'est ainsi que l'un d'entre nous débarrassa la table et finit par dire : je pense que ne puis pas ne pas être, et tant que j'y suis, j'essuie. 2."la tragédie nocturne" (p.109) Entre deux comédies diurnes une tragédie nocturne ou entre deux tragédie diurnes une comédie nocturne ou entre deux tragédies diurnes... [Lire la suite]
31 mai 2013

EN TOUT CAS J'ESSAIE

EN TOUT CAS J'ESSAIEBrefs et citations de et d'après Jules Laforgue (elles sont en italiques). 1....se ruer dans l'inconnu... chien sur la piste... fantôme qui ne reconnaît pas son lieu... 2.Le vent qui n'a pas décoléré... du coup, il souffle à nous décoller de nos ombres. 3.Vous verrez mes voiliers... une fois dépliés... mes voiliers... zieuterez... du papier, dépliés i seront, mes voiliers... cocottes... cinglantes à flaques... ah les démarrées ! Vous verrez mes jongleurs aussi... les mains qu'ils ont... pleines d'invisible... ... [Lire la suite]
23 avril 2013

BESTIAUX ET AUTRES

BESTIAUX ET AUTRES En feuilletant le numéro spécial du magazine L'Histoire "Des animaux et des hommes", n°338, janvier 2009. 1.Lorsqu'on évoque "le Che" (Che Guevara), il arrive que l'on évoque ses "parti pris autoritaires comme ministre de l'industrie". Le Che, une preuve évident de la facilité avec laquelle le libéralisme économique rentabilise jusqu'à ses contempteurs. 2.Est-ce vrai que c'est le cochon qui permet la fabrication de l'insuline ? "Dans le cochon, tout est bon" dit le proverbe. Immense tout ce que l'humain tire des... [Lire la suite]