06 octobre 2016

QU'ON S'PROMENE PARTOUT AVEC SON REEL A SOI

QU'ON S'PROMENE PARTOUT AVEC SON REEL A SOI Notes isolationnistes sur le poème « Le jardin mouillé » de Henri de Régnier.   HENRI DE REGNIER : LE JARDIN MOUILLÉ   « La croisée est ouverte ; il pleut Comme minutieusement, A petit bruit et peu à peu, Sur le jardin frais et dormant.   Feuille à feuille, la pluie éveille L'arbre poudreux qu'elle verdit ; Au mur, on dirait que la treille S'étire d'un geste engourdi.   L'herbe frémit, le gravier tiède Crépite et l'on croirait... [Lire la suite]

12 septembre 2015

PENSES-TU !

PENSES-TU !   1. « Pense-t-elle au Bonheur, Au Bonheur à tout prix Disant : tout plutôt que mon cœur reste ainsi incompris ? » (Laforgue, « Noire bise, averse glapissante... »)   2. Pense-t-elle ? Penses-tu ! Pense-t-il ? Pas plus.   3. Pense-t-elle, cerveau c'te bête dans sa boîte, perspicace vivace et qui vous pond de ces mondes oh de ces mondes !   4. Bonheur, qu'on en veut sa part de yop-la-boum pis qu'on est tout contrit consterné déconfit... [Lire la suite]
14 mars 2015

MÊME S'IL NE PLEUT PAS

MÊME S'IL NE PLEUT PAS 1.J'aime bien dans Michaux ce narrateur qui se gratte avec son royaume. Je me demande s'il l'utilise aussi pour se nettoyer les ongles. 2.J'aime bien l'idée de Michaux selon laquelle « L'âme adore nager. » Dans les airs, dans les eaux, tranquille dragon. 3.J'aime bien entendre le bruit de la pluie, même s'il ne pleut pas. 4.Je trouve pertinente l'idée de Michaux selon laquelle la mise en œuvre d'un être finit par sa disparition, sa disparition « par chute ». 5.Les dieux chutent. Les... [Lire la suite]
18 mai 2013

PASSER DES IMPERMEABLES

PASSER DES IMPERMEABLES "Vous passerez, imperméables"(Jules Laforgue, Complainte des complaintes) Bin oui, c'est comme çaQuand il pleut, on voitPasser des imperméablesPis des parapluies, desFrimousses mouillées, &Des gens qui s'pressentVers la gare prendre leTrain sous la pluie, laPluie, pluie pluie floc Patrice HouzeauHondeghem, le 18 mai 2013