25 mai 2017

S'ARROGE

S'ARROGE1.« - on s'arroge ainsi le droit de demander compte à l'oiseau de proie de ce qu'il est oiseau de proie... »(Nietzsche, « La Généalogie de la morale », traduit par Henri Albert)On s'arroge le droit… on s'y habite, s'y habilite… se loge dedans… pis de cette citadelle on regarde de haut la pauvre et si barbare humanité.« demander compte à l'oiseau de proie »… i nous répondra pas… il a raison…  de toute façon comprend pas la question.On ne demande pas compte à la griffe de ce qu'elle est... [Lire la suite]

18 avril 2017

LE CERVEAU L'ESTOMAC ET LA BOUCHE

LE CERVEAU L'ESTOMAC ET LA BOUCHE1.Il me semble qu'assez cyniquement, les grands internationaux voient certains pays comme des bêtes malades qu'on laisse lentement crever.2.« Vous devez comprendre que je n'ai pas le temps de vous faire de la morale…'(Simenon, « Au Rendez-vous des Terre-Neuvas » [Maigret])Le politique court après l'économie, pas après la morale. C'est qu'il n'a pas le temps ; et ce manque de temps s'appelle la crise.3.Le politique tente, souvent en vain, de plaquer du vivant sur du mécanique,... [Lire la suite]
18 avril 2017

PÉRIL EN LA DEMEURE

PÉRIL EN LA DEMEURE   1. Fillon me fait penser au Tartuffe de Molière, un Tartuffe qui loucherait sur les seins de Marianne et convoiterait l'argent de la maison.   2. S'il y a parenté entre le programme des « insoumis » et le programme PS/PC de 1981, souvenons-nous que dès 1983, ce programme fut abandonné.   Le livret des "insoumis" sur l’Éducation en appelle à une « école commune de la 6ème République » : serait-ce la fin de l'enseignement privé ?   Le livret des "insoumis"... [Lire la suite]
17 avril 2017

POUR QUOI QU'ON PASSE DIS ?

POUR QUOI QU'ON PASSE DIS ?1.L'alliance bolivarienne ? S'agirait-il d'obtenir du pétrole en échange des armes avec lesquelles Maduro materait ses « insoumis » ?L'ALBA est certes une alliance économique et culturelle, mais aussi une alliance politique, et donc potentiellement militaire. 2.J'aime beaucoup l'expression « splendide isolement », ça vous a des airs de forteresse imprenable, d'en âme et conscience.Des fois qu'on vous dévore, vous inclut, vous met dedans, le « splendide isolement », est... [Lire la suite]
17 avril 2017

HISSEZ LA SOTTISE ET VOGUE LA GALÈRE

HISSEZ LA SOTTISE ET VOGUE LA GALÈRE   1. « La puissance civile étant entre les mains d'une infinité de seigneurs » (Montesquieu, « De l'Esprit des lois », livre XXVIII, ch. XLI)   Du lien entre politique et infini. Affirmer que tout est politique, c'est lui flanquer d'l'infini à tout ça qui s'agite et résout.   Au cœur de l'humaine animalité, une infinité du vouloir politique.   La politique, l'infini dedans, surtout si on s'dit que tout est politique, alors l'infini se met à... [Lire la suite]
19 mars 2017

SI ÇA SE TROUVE NOUS SOMMES DÉJÀ DES RÉPLICANTS

SI ÇA SE TROUVE NOUS SOMMES DÉJÀ DES RÉPLICANTS1.Si les robots étaient sophistiqués au point de mimer nos affects, se pourrait-il que les machines soient atteintes de troubles mentaux ?2.L'élucidation de certains problèmes posés par le développement des intelligences artificielles nous permettra sans doute d'enfin savoir de quoi relève cet être étrange de la conscience.Et si la conscience n'était qu'un jeu de mots, qu'un effet de sens ?Si ça se trouve, nous sommes déjà ces "réplicants" du film "Blade Runner", ces robots... [Lire la suite]

07 mars 2017

& POURQUOI MACHIN PLUTÔT QUE PAS MACHIN ?

& POURQUOI MACHIN PLUTÔT QUE PAS MACHIN ?   Le réel est plein de choses qui commutent Le plein s't'un nombre si long qon dirait bien qu'i ressemble à de l'infini en tout   cas i vertige la caboche à chaque instant le réel est plein de choses qui commutent que donc aucun instant ne ressemble à çui   qui le précède ni à çui qui lui succède & une fois passé chaque instant constitue 1 ensemble de choses qui bougent plus sinon   ça voudrait dire que le passé grouille et le passé c'est du mort... [Lire la suite]
02 janvier 2017

OUI MAIS J'AI BEAU ME RAISONNER

OUI MAIS J'AI BEAU ME RAISONNEROn suit l'enfant fantômedans le tunnelle gnome lève sa hache.1.J'dis ça j'dis rien mais à force d'aller chatouiller l'cosmos ça va finir qu'l'infini va finir par nous flanquer son néant là où j'pense.2.« Je rencontrai le bois du siège ! Il n'y avait plus personne. Le fauteuil était vide ! »(Maupassant, « Lui ? »)Quand on rencontre le bois du siège et qu'il n'y a plus personne, forcément la conversation tourne court.Parfois les choses ont l'air comme vides ; et... [Lire la suite]
31 décembre 2016

DES FOIS LE CIEL ON DIRAIT UNE RÉVOLTE

DES FOIS LE CIEL ON DIRAIT UNE RÉVOLTE1.« écrire c'est toujours : il était une foisun mort parti à la recherche de son corps »(Alain-Christophe Restrat, « Rien ne ressemble à écrire »)Comme l'écrit Restrat « écrire c'est toujours » comme si on fixait le présent mais des fois les bibliothèques y en a i z'y mettent le feu.Des fois il était une fois que les il était une fois des fois c'est piégé qu'ça vous revient soudain, qu'ça vous explose en pleine face.Ça revient parfois, un mort, esprit présence ou... [Lire la suite]
07 octobre 2016

COMME SI ET MÊME COMME ÇA

COMME SI ET MÊME COMME ÇA   1. « à la volonté le miroir où elle prend connaissance d'elle-même » (Schopenhauer traduit par Roos et Burdeau, « Le Monde comme volonté et comme représentation »)   « à la volonté le miroir où elle prend connaissance d'elle-même » qu'on s'mire au monde, tragique charlot précipité dans l'événement.   2. « car il lui dérobe son moi » (Schopenhauer)   Qu'on se voit le moi tout dérobé, pris aux autres, que les humains i règlent ça (qu'ils... [Lire la suite]