21 juin 2015

DIEU EST-IL UN JEU DE MOTS ?

DIEU EST-IL UN JEU DE MOTS ?1.« Au dessert, ils cessent d'être de bons compagnons de table. Deviennent pleins d'ailleurs et de manque. »(Frédéric Dard / San-Antonio, « Ne soldez pas grand-mère, elle brosse encore », Fleuve Noir, 1997, p.48)2.« - Pourquoi trimbalez-vous ce bureau depuis le début de cette histoire ?- Un privé ne se sépare jamais de son flingue.- Il a un flingue !- Ouais. Dans le tiroir de droite, celui qui est coincé... »(René Pétillon, « Une sacrée salade », J'ai... [Lire la suite]

04 mars 2015

JE SIGNE CE QUE J'ECRIS

JE SIGNE CE QUE J'ECRIS 1.De « l'homicide de soi-même » comme étant « l'effet d'une maladie » (cf Montesquieu, « De l'esprit des lois ») 2.Il y a quelque danger à réduire le suicidaire à un état maladif puisque c'est le renvoyer à la condition de sujet d'on ne sait quelle transcendance de la nature. 3.La question est de savoir si tous les suicidaires sont en capacité d'agir comme « bon leur semble ». 4.« Aux yeux des hommes, les actions sont toujours plus sincères que les motifs ;... [Lire la suite]
03 mai 2014

POUR PROUVER LEUR VERITE

POUR PROUVER LEUR VERITE "il s'agira de grammaires formelles partant de bases logiques et qui, pour prouver leur vérité, reviennent à cette base".(Julia Kristeva, Le langage, cet inconnu, Edition de poche, Points n°125, p.152). 1.Il y a-t-il des théories qui ne seraient pas "strictement grammaticales" ? 2.La dialectique, une grammaire du sens ? 3.L'art de vivre consiste à s'accommoder des nombreuses substitutions et transformations qui jalonnent nos parcours. 4.La langue comme un ensemble d'exceptions. La langue comme régulation... [Lire la suite]
03 mai 2014

NOTES EN MARGE D'UN PARAGRAPHE DE JULIA KRISTEVA

NOTES EN MARGE D'UN PARAGRAPHE DE JULIA KRISTEVA(cf Julia Kristeva, "Le langage, cet inconnu", édition de poche, Points n°125, p.152). "théories strictement grammaticales" : implicitement, il y aurait donc des théories qui ne seraient pas "strictement grammaticales".Scholae grammaticae (Ramus, 1559).Grammaire "formelle", recours à la logique, "Dialectique"."substitution"; "transformation", ce qui suppose un "contexte" et un ensemble de "particularités des formes".La langue comme un ensemble d'exceptions. La langue comme régulation... [Lire la suite]
12 octobre 2013

BRUIRE UNE RIVIERE

BRUIRE UNE RIVIERE 1."Je descendis à mon tour dans la cour, les tempes battantes, le coeur désordonné, les reins rompus."(Gaston Leroux, Le Parfum de la Dame en noir, Le Livre de Poche policier n°587, p.245) Je suis assez sot assez lent jeDescendis donc sottement et lentementA la cave au cadavreMon Dieu, pourquoi avoir mis ce cadavre-là ? C'est que laTour est bien pleine de fantômes évidemmentDans les tours y a toujours fantômes et courants d'airLa morte n'était point morte elle courait dans laCour en criant que je l'avais tuéeLes... [Lire la suite]
09 août 2013

SANS OUVRIR LE BONHOMME

SANS OUVRIR LE BONHOMME 1. Nous n'abandonnons pas facilement. Nous nous accrochons aux promesses de l'être comme le mourant qui fait ouvrir sa fenêtre : "C'est drôle, est-ce pas : les mourantsFont toujours ouvrir leur fenêtre,Jaloux de leur part de printemps !"(Tristan Corbière, Un jeune qui s'en va) 2."Serait-il mort de chic, de boire, ou de phtisie ?...Ou, peut-être, après tout : de rien...... [Lire la suite]
24 décembre 2012

TOUT DEPEND DU CLOWN

TOUT DEPEND DU CLOWNEn lisant Le Forgeron, d'Arthur Rimbaud, citations entre guillemets. 1.Dans les premiers vers du poème Le Forgeron, il y a que le gars au "marteau gigantesque" s'adresse au roi Louis Seize et "Lui disait de vieux mots et des choses si drôles"C'est que nos parlers ne sont pas synchrones, et que le français du Roi n'est pas le français des forges. 2. Je me demande si dans une même langue des parlers différents peuvent être considérés comme étant en adéquation. Les argots notamment ne proposent-ils pas au français... [Lire la suite]