14 juin 2014

CAFETIERE A FANTASMES ET AUTRES CHOSES

CAFETIERE A FANTASMES ET AUTRES CHOSES 1.Pour que le réel réponde à notre définition, il faut bien prendre en compte les paramètres de l'inconnu, les trous dans l'être. 2.Quand les sphinx ne correspondent plus à leurs portes, c'est là que commence l'absurde. 3.Peut-être qu'elle a tout inventé, tout sorti arlequin légendaire de sa cafetière à fantasmes - et je pense alors que la cafetière à fantasmes eût été un bon titre pour un morceau d'un groupe assez fantaisiste pour intituler une de leurs galettes "camembert électrique" - de sa... [Lire la suite]

03 mai 2013

NOTES SUR LE POEME "CIEL BROUILLÉ" DE BAUDELAIRE

NOTES SUR LE POEME "CIEL BROUILLÉ" DE BAUDELAIRE CIEL BROUILLÉ "On dirait ton regard d'une vapeur couvert ;Ton oeil mystérieux (est-il bleu, gris ou vert ?)Alternativement tendre, rêveur, cruel,Réfléchit l'indolence et la pâleur du ciel. Tu rappelles ces jours blancs, tièdes et voilés,Qui font se fondre en pleurs les coeurs ensorcelés,Quand, agités d'un mal inconnu qui les tord,Les nerfs trop éveillés raillent l'esprit qui dort. Tu ressembles parfois à ces beaux horizonsQu'allument les soleils des brumeuses saisons...Comme tu... [Lire la suite]
03 février 2013

COMME AUTANT DE DRAGONS TERRASSES

COMME AUTANT DE DRAGONS TERRASSESDe quelques bribes de La nuit remue, de Henri Michaux. 1."labyrinthe" : le mot est employé plusieurs fois dans les écrits d'Henri Michaux. Bien sûr. Comment pourrait-il en être autrement à partir du moment où il emploie le mot gong ? Je me demande quel genre d'histoires on peut écrire dans un labyrinthe ? Des histoires tordues, des histoires qui se perdent, qui paument leurs personnages en cours de route, qui en changent donc, comme on change de cheval et de chemise, des histoires éventrées. 2."quand... [Lire la suite]
04 janvier 2013

LE ROI VOILA UN BON SUJET

LE ROI VOILA UN BON SUJETFantaisie sur le poème "Mon Roi" de Henri Michaux, in le recueil La nuit remue. Les citations sont entre guillemets et/ou en italiques. 1.Les rois, des fois, ils mettaient les Lumières à l'ombre. 2.Dans le poème "Mon Roi", le sujet narrateur Michaux, qui est lui et qui n'est pas lui, je veux dire qui obéit mal au principe d'identité, explique que chaque nuit la tête étranglée de son roi se relève. C'est qu'il n'est pas facile d'étrangler son roi. Autant étrangler un rêve. 3.Ce n'est pas la peine d'agiter... [Lire la suite]
12 novembre 2012

COMMENT VOUS VOULEZ DIRE ?

COMMENT VOUS VOULEZ DIRE ?Notes sur l'Iphigénie de Racine 1."Ce héros, qu'armera l'amour et la raison"(I, 1, v.99 [Arcas à Agamemnon])Ce héros, c'est Achille. Contre l'irrationnel - le sacrifice de sa propre fille afin que les vents se lèvent - Arcas, en bon conseiller, rappelle à Agamemnon que l'amour et la raison sont du côté d'Achille contre le devin Calchas. 2.Devin ne vaut pas bon vin (maxime vinicole). 3."Aegine, il faut des dieux apaiser la colère."(V, 1, v.1494 [Iphigénie à Aegine])La colère : ce que l'on doit apaiser.... [Lire la suite]
13 octobre 2012

L'OGRE NOURRIT L'OGRE

L'OGRE NOURRIT L'OGRE 1.se gourer de gourou.Il arrive que certains se gogolifient tant que, gogos tout à fait, fieffés coiffés, ils vont de gourou en gourou, et donc de gourance en gourance, et que, par raccourci, nous dirons même qu'ils vont de gourou en gourance, ou de gourance en gourou, comme l'on voudra. 2.prendre sa vessie pour un vestiaire.Je ne sais point ce que peut bien signifier que l'on prenne sa vessie pour un vestiaire, sinon que j'y vois la trace de l'expression si amusante de "prendre sa vessie pour une lanterne", ce... [Lire la suite]
06 octobre 2012

CHÂTEAU DE SORT

CHÂTEAU DE SORT En feuilletant Abîmes de Pascal Quignard (folio n°4138)En écoutant 50 Words For Snow de Kate Bush (2011) 1."Ecrire, c'est encore appeler" (p.161)Cette intuition que j'ai qu'écrire, c'est appeler dans un désert peuplé. Nous nous répliquons ; nous ne nous répondons pas. 2."elle [la langue] se vide de son sens pour fasciner" (p.81)Ce pourquoi j'aime tellement la chanson anglo-saxonne. Je n'en saisis pas les paroles ; elles sont alors pour moi pure musique. Ainsi la beauté de la voix de Kate Bush, et celle d'Elton John... [Lire la suite]