21 mai 2017

L'ESPOIR J'VOUS DIS ÇA VAUT PAS LES CHICONS AU GRATIN

L'ESPOIR J'VOUS DIS ÇA VAUT PAS LES CHICONS AU GRATIN1.« D'Espoir, et que vous en dirais ?C'est un beau bailleur de paroles ;Il ne parle qu'en parabolesDont un grand livre j'écrirais. »(Charles d'Orléans, « Et que vous en dirais ? »)Comme Charles, duc d'Orléans, d'Espoir, je préfère n'en rien dire que l'espoir i n'fait souvent qu'à nous machiner des carabistoules.D'ailleurs Charles i dit que « beau bailleur de paroles » qu'il est, l'Espoir, que je sais pas s'il est beau mais il n'est pas... [Lire la suite]

16 mai 2017

LEBLANC AVEC DES BOUTS D'FATRASIES

LEBLANC AVEC DES BOUTS D'FATRASIES   1. « Des objets s'en vont, d'autres arrivent. » (Maurice Leblanc, « L'Aiguille creuse »)   Incessant va-et-vient, le réel. Tout troué d'autoroutes à objets, de routes où les choses vont avec leurs gens.   Je me souviens qu'au milieu d'un article de philosophie du genre écriture grise soudainement l'expression « trouer le temps » me sauta à la.   2. Le krautrock à longues séquences bidulées en boucle m'est souvent tombé des oreilles. Mais... [Lire la suite]
15 mai 2017

DES FOIS EN LISANT DE LA POESIE JE MUGIS

DES FOIS EN LISANT DE LA POESIE JE MUGIS J'aurais bien intitulé ces quelques brefs « guillevicuicuis » mais j'ose pas qu'on va encore dire que je respecte rien. 1. « Ce soir non plus Pas de prière à faire A la figure sans visage. » (Guillevic, « Soir »)   Y a des soirs on fait plus la prière depuis longtemps. Les jours ont usé les prières. Ce sont avec d'autres seigneurs qu'il faut compter.   « figures sans visage » : des masques, dessous qu'il y a t-il ? Le néant... [Lire la suite]
14 mai 2017

COMME DE LA NOSTALGIE DE C'QU'ON N'A PAS VÉCU

COMME DE LA NOSTALGIE DE C'QU'ON N'A PAS VÉCU   1. J'aimais bien les souples livres de Simenon des kiosques des gares qu'on voyait dessus des voies ferrées des ports des rues d'on ne sait.   Quan je prenais le train, j'aimai bien me plonger dans l'atmosphère des livres à Simenon; y avait come du clair dans les pages à grisaille.   Cé bizarre cette impression de poésie qu'elle fait la prose à Simenon que ça vous fait come de la nostalgie de vies qu'on n'a pas vécues.   Cé bizarre cete impression de clarté... [Lire la suite]
13 mai 2017

MA BIENVEILLANCE J'L'AI BOUFFÉE

MA BIENVEILLANCE J'L'AI BOUFFÉE   « Afraid to lose I'd tell myself What good you do Convince myself » (No Doubt, « It's My Life »)   1. Envie d'idiotiser… l'absurde me gazouille… c'est l'piaf qu't'as pas idée… le merle moqueur, la mouette rieuse, le merlan frit qui s'agite…   2. « L'ombre de la chère demeure S'allongeait sur le froid gazon » (Lamartine, « L'âme »)   Des fois les maisons ça fait comme des demeures qu'elles glissent des ombres par les fentes de... [Lire la suite]
08 mai 2017

DROLATISMES SUR BRITANNICUS II

DROLATISMES SUR BRITANNICUS II (Résumé de l'acte II du « Britannicus », de Racine)   1. Bref, Agrippine se rapproche de Britannicus qu'elle a pourtant spolié du trône au profit de son fils, Néron, lequel n'en fait qu'à s'mode.   2. Pas content, Néron ordonne l'exil de Pallas, un affranchi de Claude, fidèle d'Agrippine et conseiller de Britannicus contre Néron.   L'est furax, le Néron, i dit d'Pallas qu'c'est rien qu'un « empoisonne ma mère », « un séduit mon frère », qu'on dirait... [Lire la suite]

29 avril 2017

LES AVENTURES DE BARBARELOULOUTE : CHAPITRE TREIZE A LA QUINZAINE DES PLANTES.

LES AVENTURES DE BARBARELOULOUTE : CHAPITRE TREIZE A LA QUINZAINE DES PLANTES.   1. Barbarelouloute elle est belle, que si elle l'était pas, elle serait pas l'héroïne de cette qu'existe pas histoire. Bon, elle est belle.   2. Barbarelouloute elle est tombée de la dernière pluie de pierres cosmiques dans la grande nuit cosmique qu'son astronef est tout kaput pété.   3. Après Barbarelouloute est attaquée par des plantes genres épineuses carnivores galopeuses (c'est passqu'elle est mal tombée). Ah, elle se... [Lire la suite]
29 avril 2017

LES AVENTURES DU GROS BARBARE CHAPITRE DOS (-selets)

LES AVENTURES DU GROS BARBARE CHAPITRE DOS (-selets)   1. C't'un gros barbare à poils roux du Nord oùsqu'il y a du souffle fort le vent. Il a un casque à cornes passque ça fait genre vicking.   2. Le gros poilu, l'est barbare façon médiéval, à carnage et têtes tranchées, i joue aux osselets, aux osselets hein pas au billard de crânes.   3. On voit aussi le château au haut du mont oùsqu'il y a quelque prince triste qui s'promène avec son crâne suivie d'la jeune Ophélie là.   4. Pis soudain arrive la... [Lire la suite]
29 avril 2017

CET AUTRE PRÉSENT DANS LE PRÉSENT

CET AUTRE PRESENT DANS LE PRESENT   1. Fermer un service public de proximité dans une zone fragilisée revient à donner des voix aux partis extrémistes.   2. Parmi les présidents de la Vème, il y a Gilles Scardestain qui, d'après Monsieur Houzeau, s'appelait Valérie, ce que je ne comprends pas.   3. Cioran quand il a écrit son célèbre recueil « De l'inconvénient d'être né » il a prouvé qu'il était né au moins et ça c'est déjà quelque chose.   Quand on naît, on entre dans une maladie fatale qu'on... [Lire la suite]
21 avril 2017

VERS LE ROUGE ET LE NOIR ?

VERS LE ROUGE ET LE NOIR ?   1. Les GIF parfois ont l'air de séquences tirées de nos rêves.   Les GIF nous donnent une idée de ce que peuvent être ces synchronies dans lesquelles se répètent les fantômes.   GIF : Quelqu'un qui répéterait infiniment une phrase ou un geste, esprit bouclé, spectre en chair et en os.   2. « un corps de fonctionnaires « rationnels » qui travaillent dans « l'universel » et y cultivent leurs intérêts particuliers. » (André Glucksmann,... [Lire la suite]