17 juin 2017

PARCE QUILLÉ TOUDIS PARTI

PARCE QUILLÉ TOUDIS PARTI1.L'vieux cœur il avot mès come il allotbien avec sa vieille tête et ses vieuxlivres tout son vieil qilla dan l'être J'aime bien le verbe quiller qu'on ditça il n'est pas venu parce quillé alléà l'pêck et ce soir on mange du pichon2.« Pourquoi cette colère ? » se dit-ilpeut'êt'i vit pas come i voudrot dansla vie défois reste que ça la colère.  3.Un home bien diféran d'moiPourtan cete sotise & cetemaladrece n'seré-ce pas mapome j'lui reconos l'pépinon dirot pas moi mes si céma pome chui... [Lire la suite]

31 mai 2017

BLASSERIES

BLASSERIES   1. « L’âge a du fou joyeux fait un sage fort rude. » (Victor Hugo, « Ruy Blas », v.1013 [Don Manuel Arias])   Jadis j’eus l’âge joyeux, agité, j’allégrai, nageai dans l’léger, foufou (fort), puis la sagesse m’a fait les dents qui maintenant me manquent. Chu viu.   L’âge rend sage des fois qu’il faut faire un usage modéré d’ses osses.   Faut bien qu’la faux fauche pis qu’au bout ne restent qu’os et le chien du temps.   2. « Donc je marche vivant dans mon rêve... [Lire la suite]
29 mai 2017

AH J'RABÂCHE J'RABÂCHE

AH J'RABÂCHE J'RABÂCHE   1. « Non, je n'imitai rien de ce qu'on fit avant ! » (Rostand, « Cyrano de Bergerac » [Cyrano])   Non non non, je joue un autre jeu, et ne redis le jadis, et ne veux que me vouer au nouveau et n'imiter (même ce qui se fit de mieux).   Je joue un autre jeu, vous dis-je, et n'étant point veau, ne prétends faire que du nouveau, et ne rien répéter, rien rabâcher, rien radoter.   Pourtant, je rabâche bien sûr, et ai dans la binette quelque bouffon blafard,... [Lire la suite]
28 mai 2017

ET POUR FINIR JAMAIS PLUS

ET POUR FINIR JAMAIS PLUS   1. « … je crois qu'elle aime pas qu'on la dévisage... » (Céline, « Nord »)   Se pourrait-il qu'elle giflât… qu'elle crachât des crapauds… qu'elle imprécatât façon Black Sabbath (c't'un groupe ed' rock).   2. Faut quand même que j'me dise que… le futur m'a l'air plein d'trous, d'gouffres à glisser dedans…   3. Bon, on va mettre des bong de cloches pis du tonnerre qu'ça craque… fait toujours de l'effet ça, dans un disque de hard rock…   4. Le célèbre... [Lire la suite]
27 mai 2017

ABOIS

ABOIS   1. Faut sortir d'sa mélancolie... le loup de sa tanière… se réveiller… s'ouvrir les yeux - ah tiens où sont-ils ?   2. Faut que j'vas faire sécher des… fait chaud… je pense au mot cerise… aux choses à faire… tant de choses à faire… toujours… fatigant.   3. Sans doute faut-il que j'fasse comme si… me préparer à… toujours être prêt à… ça n'attend pas, Elle...   4. « Mais le dormir de l'Aube aux filles gracieux » (Ronsard)   Ah les « belles endormies »…   5. ... [Lire la suite]
26 mai 2017

J'MAN SOVINS PLUS

J'MAN SOVINS PLUS   1. « La mer comme le sable est sujette aux mirages L'espace efface un pli dans son rideau mouvant » (Aragon, « L'escale »)   La mer Aragon dit qu'ele est come le sable la mer mès dans le sable on étouffe plus qu'on se noie mès come dans les deux on peut se perdre hein   Le sable on y met des déserts dans le sable qu'il paraît que ça gagne ça les déserts qu'il est donc voué aux déserts l'aut' désert là l'homme   « Sujette » la mer - quel drôle de mot pour... [Lire la suite]

25 mai 2017

ET EN MÊME TEMPS DES COUAC

ET EN MÊME TEMPS DES COUAC   1. « Interroges-tu l'onde ? et, quand tu vois des arbres, Parles-tu quelquefois à ces religieux ? » (Victor Hugo, « Ce que dit la bouche d'ombre »)   Interroger l'onde, Victor ? Êtes-vous sûr ? Des fois qu'elle nous répondrait qu'des glouglous ou que les ondines nous cracheraient dessus ?   Zont beau prier saules… Susurrer aux feuilles ? me confesser aux écorces ? radoter aux troncs ? Non, j'me vois pas du tout parler aux... [Lire la suite]
24 mai 2017

DEMANDEZ PAS A LA LUNE L'EST SOURDE COMME UN CAILLOU

DEMANDEZ PAS A LA LUNE L'EST SOURDE COMME UN CAILLOU   1. « Dis, lune au front cornu, as tu vu quelquefois Une ame qui d'amour fust si fort tourmentée ? » (Jean Passerat, « A la lune »)   Jean Passerat… uh ! cinq « u »… « lune », « cornu », « tu vu », « fust »… pis du « cornu » masque à diable, la lune.   Masque à diable, la lune… entends-tu la nuit jouer d'la flûte ? - C'est l'herbe noire qui joue de l'os.   ... [Lire la suite]
22 mai 2017

COMMENT ÇA JUPITÉRIEN ?

COMMENT ÇA JUPITÉRIEN ?   1. « Que savaient-ils, ces messieurs, de la terrible aventure ? - Presque rien, l'essentiel demeurant son secret. » (Georges Bernanos, « Sous le soleil de Satan »)   Y en a des qui l'ont vécue dans leur chair, la « terrible aventure » et l'indicible de l'horreur qui porte des fois des noms d'homme.   Des fois des noms d'homme, l'horreur, et gradée, et pleine de diplômes et médaillée comme un dictateur à qui on vend des armes.   Dans les... [Lire la suite]
21 mai 2017

L'ESPOIR J'VOUS DIS ÇA VAUT PAS LES CHICONS AU GRATIN

L'ESPOIR J'VOUS DIS ÇA VAUT PAS LES CHICONS AU GRATIN1.« D'Espoir, et que vous en dirais ?C'est un beau bailleur de paroles ;Il ne parle qu'en parabolesDont un grand livre j'écrirais. »(Charles d'Orléans, « Et que vous en dirais ? »)Comme Charles, duc d'Orléans, d'Espoir, je préfère n'en rien dire que l'espoir i n'fait souvent qu'à nous machiner des carabistoules.D'ailleurs Charles i dit que « beau bailleur de paroles » qu'il est, l'Espoir, que je sais pas s'il est beau mais il n'est pas... [Lire la suite]