12 mars 2017

ENTR'APERÇUS D'MA CABOCHE

ENTR'APERÇUS D'MA CABOCHE   1. Plus les pédagogistes affirmaient que le niveau montait, plus il chutait. Je finis par me demander si Meirieu savait lire un graphique.   Je parle des pédagogistes au passé parce qu'à mon avis, ça ne tiendra plus très longtemps, leurs enfumages spéculatifs.   Les pédagogistes furent longtemps des tenants du fait alternatif. Maintenant qu'on en est venu à donner le bac à des gens qui savent à peine lire et écrire, ils osent de moins en moins affirmer que le niveau monte.   Les... [Lire la suite]

12 mars 2017

DIMANCHE MATIN LE 12 MARS 2017.

DIMANCHE MATIN LE 12 MARS 2017.   1. Les critiques sont parfois payés pour lire et parler de livres que de toute façon personne d'autre ne lira.   Le passé est plein d'écrivains dont les livres ne sont plus lus par personne ; le présent aussi d'ailleurs.   2. Jadis, les élèves composaient ; maintenant, les apprenants répondent à des compétences.   3. Les politiques n'écrivent plus leurs livres, et plus leurs discours ; d'ailleurs, ils ne gouvernent plus non plus: demandez à leurs... [Lire la suite]
11 mars 2017

AUTRES CHOSES A LA DATE DU 11 MARS 2017 MAIS PLUS TARD

AUTRES CHOSES A LA DATE DU 11 MARS 2017 MAIS PLUS TARD   1. Des fois, aussi seul qu'un os ; un chien me chiperait.   2. Je regarde ma nuit devant moi. Elle danse doucement, comme avant de bondir.   3. Pourquoi l'Art pour l'Art ? - Parce qu'il est irrécupérable.   4. Notre époque ne sait plus comment faire pour rentabiliser l'enseignement du grec et du latin. En bonne logique utilitaire, elle le supprime.   5. Parfois, j'ai tellement peur de moi-même que si je me rencontrais dans la... [Lire la suite]
11 mars 2017

CHOSES ET AUTRES A LA DATE DU 11 MARS 2017

CHOSES ET AUTRES A LA DATE DU 11 MARS 2017   1. J'aime cette tête de Cendrars à chapeau légèrement penché le trait blanc de la cigarette yeux mi-clos fossette et cravate.   2. J'aime le prénom Hélène qui me rappelle Ronsard que, pour « Je n'ai plus que les os, un squelette je semble », je devrais lire plus souvent.   3. Je me réveille parfois avec la nausée : le monde me semble alors une vaste réserve de dégoûts que je n'ai pas fini d'éprouver.   4. J'aime dormir et traverser ces mondes... [Lire la suite]
21 juillet 2013

ECHOS AU SPECTRE D'ARGENT

ECHOS AU SPECTRE D'ARGENT "Spectre d'argent aux franges qui frémissent"(Federico Garcia Lorca) 1."Spectre d'argent".Spectre, c'est tout fantôme ça, et fantasme donc, façon poule... j'allusionne ici le féminin qui s'déballe... "ma poule" dit-on affectivement aussi... les maris disent ça à leur femme des fois... disent plutôt "ma cocotte", voire "ma cocotte en sucre" cause que "ma poule" ça fait un peu déplacé... les pères à leur fille plutôt... la poule c'est aussi la p'tite femme, la poulette... "On dirait des poules, hein ?"... [Lire la suite]
29 novembre 2012

LORS IL SE SOUVINT DE LA DOULOUREUSE ELVIRE

LORS IL SE SOUVINT DE LA DOULOUREUSE ELVIRENotes sur les pages 77 à 81 du récit "Amoureuse mémoire" de Jean Le Boël.(Les citations figurent entre guillemets. Pour leur exactitude, on se référera à l'édition publiée aux Editions Henry, de Montreuil-sur-Mer en 2007 ). 1.Ce n'est pas chapitre, mais moment. Ce que nous avons vécu, ce ne sont pas des chapitres, ce ne sont pas des pages, mais des instants, des périodes, des moments. C'est ainsi que dans "Amoureuse mémoire", Jean Le Boël nomme les 36 chapitres, ou passages, qui composent ce... [Lire la suite]