06 janvier 2016

DE BELLES LÀ-DEDANS !

DE BELLES LÀ-DEDANS !   « Il doit s'en passer de belles là-dedans ! Une nuit, une de ces malheureuses s'échappa en chemise... » (Agatha Christie traduit par Louis Postif, « Pourquoi pas Evans ? » [« la servante qui apporta des pots de bière et donna son propre point de vue »])   « la fille à lèvre d'orange, les genoux croisés dans le clair déluge qui sourd des prés » (Arthur Rimbaud, « Enfance »)   1. Maintenant m'sieurs-dames je crois avoir dit... [Lire la suite]

25 octobre 2015

LE PASSÉ EST UN SPHINX TENACE

LE PASSÉ EST UN SPHINX TENACE   1. « Que la vraie vertu, c'est dans les temps difficiles qu'on va la chercher, et dans les temps paisibles, ce ne sont pas les hommes vertueux qu'on recherche, mais ceux qui par les richesses ou la parenté ont plus de popularité. » (Machiavel traduit par Fontana et Tabet, « Discours sur la première décade de Tite-Live », Livre III, Chapitre 16, NRF, Gallimard, 2004).   Ouais, sauf que des fois, « dans les temps difficiles », les gens vont quand même chercher... [Lire la suite]
22 août 2015

SUR UN VIEIL AIR DE FRANCE ET UN VERS DE RIMBAUD

SUR UN VIEIL AIR DE FRANCE ET UN VERS DE RIMBAUD   « En mangeant, j'écoutais l'horloge, - heureux et coi. » (Rimbaud, « La Maline »)   A mettre en musique de chœur accompagné de Bonnes bidouilleries électro-acousmatiques Fort propres à étrangéïser tout ça tout en Veillant à ce que ça ne traîne pas trop en Longueur car rien de plus ennuyeux que les Pièces expérimentales qui n'en finissent +   Donc :   En m'en en m'en en m'en foutant en mentant En m'en en m'en foutant en... [Lire la suite]
30 juillet 2015

AUTREMENT DIT

AUTREMENT DIT   1. « Peut-être l'appareil est-il livré à lui-même ! Il faut l'arrêter avant qu'il ne provoque une catastrophe !... » (Pierret, « La Planète des glaces », pl.1)   2. Rock n' Castle : chanson rêvée, avec guitare électrique et château hanté. A la manière de Blue Öyster Cult.   3. Des fois, je me demande si le rock, ce s'rait pas une musique pleine de bruit et de fureur, et puis chantée par des idiots.   4. Extraordinaire ! il est encore là le réel,... [Lire la suite]
11 janvier 2015

UN CAVALIER NOIR EST-IL PASSÉ ?

UN CAVALIER NOIR EST-IL PASSÉ ? Un cavalier noir est-il passé des ombres surSon visage stries traits zébrures biffures &Griffures sa face en est labourée constelléeQu'on dirait bien qu'elle porte un masque saFace un masque de chair y a des gens ils ontCe genre énigmatique mystérieux des tombeauxDes secrets des masques de chair qui passentEntre vos bouches comme on passe entre nœuds Des vipères celles des trottoirs des rideauxDont la langue remue au rythme de la tête etComme foudre retenue au rythme de leurs yeuxFixes fixes... [Lire la suite]
18 mai 2013

PASSER DES IMPERMEABLES

PASSER DES IMPERMEABLES "Vous passerez, imperméables"(Jules Laforgue, Complainte des complaintes) Bin oui, c'est comme çaQuand il pleut, on voitPasser des imperméablesPis des parapluies, desFrimousses mouillées, &Des gens qui s'pressentVers la gare prendre leTrain sous la pluie, laPluie, pluie pluie floc Patrice HouzeauHondeghem, le 18 mai 2013  

18 mai 2013

CABOCHE DEDANS

CABOCHE DEDANSDe la tendance qu'ont les humains à se massacrer puis de Céline, son Le pont de Londres, folio n°230. 1.Vent qu'il fait pas beau temps Un nouveau jourFatigué vague me sens état habituel c'est qu'iY a tout un tas d'petits machins à faire qu'çaMe saoule d'avance Plutôt envie d'écrire de meLaisser aller à la scribouille fantaisie C'estQue faut bien aller se rendre utile A la radioOn pérore sur la Syrie encore & toujours qu'çaS'massacre allégrement des deux côtés qu'on enTrouve des raisons et des symboles forts et... [Lire la suite]
16 mai 2013

SA NUIT LUI-MÊME AU BOUT

SA NUIT LUI-MÊME AU BOUT Foudre queue de lézard soleil brûlant forcément Voilà que j'associe des mots des images V'là leTemps qui passe sable s'estompant des visages &La chair apparaît Vous imaginez le tableau typeCouverture de pocket de Science-Fiction la face Blanche masque d'un visage des yeux sans yeux & Je regarde des statues leurs yeux sans yeux uneFace d'où s'écoule le sable s'effrite le masqueDe sable qui couvrait le masque de chair EvoquéA la télé le film Cria Cuervos tourné par SauraCarlos en 1975 film de la fin du... [Lire la suite]
09 mai 2013

CONTRASTE DEPRESSIONNAIRE

CONTRASTE DEPRESSIONNAIRENotes sur un recueil de textes de Serge Gainsbourg. Les citations sont entre guillemets. "Elles ont la couleur de ses grands yeuxLa couleur des jours heureux"(Serge Gainsbourg, Les sucettes)Les yeux c'est de la couleur qui peut direAffirmer sans être certain d'pas s'tromperDe quelle couleur sont ses yeux à la filleDont tant il cause Souvent on croit savoirEt puis on voit bien qu'on n'sait pas DansSa chanson des sucettes Gainsbourg le noteQue la couleur des yeux c'est du passé queLa couleur des yeux renvoie à... [Lire la suite]
09 mai 2013

LE GOUFFRE EST L'AVENIR DU TROU

LE GOUFFRE EST L'AVENIR DU TROU Dans Le secret de Chimneys que j'vousEn ai causé déjà du bouquin qu'sur laCouverture une illuminée vaporeuse ilY a je l'ouvre le bouquin au hasard &Y a un type qui a "les mains dans lespoches" et qui "demeurait pensif" lesMains dans les poches c'est donc qu'iFaisait rien qu'à demeurer pensif sesPensées l'absorbant alors et puis desMots sortent de sa bouche il remarqueQue celui-là qu'est mort quand il futVif celui-là l'a "dupé" dupé vraimentLe mort il l'a le vif c'est que duperSe faire duper c'est... [Lire la suite]