11 février 2014

COULD WE HAVE KIPPERS FOR BREAKFAST ?

COULD WE HAVE KIPPERS FOR BREAKFAST ? 1.Que Libé finisse en réseau social, voilà fichtre le triomphe du capitalisme sur les idées de Sartre. Et, en plus, je m'en fiche. 2.Tiré de Laforgue: "Puis détendant son corps raidi"; "Sur ce globe innocent"; "Avec un cri de joie". 3."Puis détendant son corps raidi", s'étendant, s'étendant, s'étendant, il lâcha - zouhou - et envoya balader sa pomme dans l'fond du panier bleu. 4.Ah ce que j'aurais voulu, c'est une vie électrique, élastique... Hélas, tic-tic-tic fait le ressort. 5."Sur ce... [Lire la suite]

02 décembre 2013

PIANO

PIANO 1.Le pianiste travaille ses TableauxLe pianiste travaille; dehors il neige.Le pianiste travaille; il neige et il fait du vent.Le pianiste travaille; ainsi tourbillonnent blanches et noires. 2.Le roi parle à son bouffon.Le roi parle - que peut-il bien dire à son bouffon ?Le roi parle - que peut-il bien dire de si sérieux que son bouffon rit. 3.La jeune fille passe dans la rue.La jeune fille passe - la regarde-t-on des fenêtres ? La jeune fille passe - je me demande ce qu'il y a derrière ces fenêtres. La jeune fille passe -... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 novembre 2013

DE LA PROSOPOPEE D'LA PIPE A POETE

DE LA PROSOPOPEE D'LA PIPE A POETEEn lisant La pipe au poète, de Tristan Corbière.Citations entre guillemets et en italiques. Voilà qu'il fait dans la prosopopéeProsopopée d'la pipe qu'elle jacteEntre deux séances de boufféesPendant que le poète est parti - Si j'écris est parti boufferUn peut lourd non ? - elle jacte donc qui dit"Je suis la Pipe d'un poète,Sa nourrice, et : j'endors sa Bête." La pipe d'un poète... Ah ça fume doncEt ça tête que c'est bête quand on y songeMais c'est utile ça passe le temps Entre deux autres là... [Lire la suite]
02 novembre 2013

CROQUIS D'OUTRECUIDE

CROQUIS D'OUTRECUIDE 1.Je passai la matinée à la pêche aux arêtes de sable. Ensuite, je suis rentré pour midi et j'ai mis les arêtes à frire afin que les chairs se reconstituent. Les poissons vous le confirmeront. 2.Quand on est fruitier, on passe une partie de l'année à s'inquiéter des intempéries. On met des imperméables, on porte des parapluies. Le plus gênant, c'est quand quelqu'un vient se pendre à votre branche. 3.Quand vous passez le miroir, parfois vous avez affaire à la douane volante. Ils sont deux, et vous ressemblent... [Lire la suite]
16 novembre 2012

DES VIES INQUIETES

DES VIES INQUIETES 1.Le temps est le fantôme du paresseux qui, avec appréhension, le voit passer, défiler et filer à toute allure. Et ce qu'il dit, ce fantôme, c'est : "Où Où Où vas-tu te cacher pour échapper à tes échéances ?". 2.Tenter de comprendre le présent, tenter de comprendre ce qui nous arrive, c'est tenter de saisir ce qui nous échappe. On ne peut agir efficacement, on ne peut être réellement présent, qu'en   nous emparant de l'insaisissable à venir. 3.Vivre, c'est nouer. Ce n'est pas une chimère que nous avons... [Lire la suite]