28 février 2017

ALORS LE POETE MONTRA LES DENTS ET SE MIT A GRONDER

ALORS LE POETE MONTRA LES DENTS ET SE MIT A GRONDER   Après avoir élégamment dit « En observant les mots » le comédien, soudain plongé dans le noir, en sort porteur d'un masque parfaitement invisible mais de tête hallucinée peintre.   1. Ah je m'acraboutche ! Je m'acraboutche dru ! A cause à cause du outch outch outch dans mon stomac du coup, j'vous déboutche, ô politiques ! Ce qui n'est pas vraiment un compliment, ô vous, tous pourris que non pas tous pourris mais que si quand même ! ... [Lire la suite]

24 octobre 2014

FOURNIR MAINTE

FOURNIR MAINTE 1."Tu marches saluant les croix"(Apollinaire, "Elegie du voyageur aux pieds blessés") 2.Tu arpentes le monde en faisant des signes de croix cause que partout des morts attendent. 3.Des fois, pas d'autre route que la route à regrets; c'est que le coche, le louper une fois suffit pour y penser toujours. 4.Dans le poème "Un chiffon", de Henri Michaux, de qui parle le narrateur ? De lui-même ? De son chef de service ? De son bauf' ou de son boeuf ? 5.A force de s'effondrer dans nos tréfonds, qu'il y a plus qu'nos... [Lire la suite]
29 septembre 2013

COMME LE DIABLE A L'AIR SATISFAIT

COMME LE DIABLE A L'AIR SATISFAIT 1.Comme le Diable a l'air satisfait. C'est sans doute la promotion universelle des droits dits naturels qui le réjouit. J'entends souvent son rire sourd derrière les belles paroles des humanistes compatissants. 2.Je me demande parfois si l'Education Nationale à la française ne serait pas, des fois, une sorte d'expérience qui viserait à établir à partir de quel moment le troupeau des apprenants se décide à massacrer l'enseignant. 3.Comment faire rentrer le programme du baccalauréat professionnel... [Lire la suite]