PLAISANTERIES ET DEUXIEME CHAUSSETTE

 

1.

« Quelqu'un avait dû me faire cette plaisanterie. »

(Henri Michaux)

 

Et je suis né.

 

Et comme j'étais né j'eus vite des yeux avec lesquels j'en vis bien d'autres, des plaisanteries.

 

2.

« Je vis auprès de moi, sur un grand cheval noir 

Un homme qui n'avait que les os, à le voir »

(Ronsard, « La Chasse démoniaque »)

 

Squelette à dada.

 

3.

« Je ne comprends point, et je ne vois point, et je ne sais point où vous êtes. »

(Claudel)

 

Ah mais où est-elle, cette deuxième chaussette ?

 

4.

« Franz de Télek se contenta de hausser les épaules »

(Jules Verne)

 

Ce qui prouve qu'il a une tête. Quoique…

 

5.

« … Je dis qu'il faut être voyant, se faire voyant. »

(Rimbaud)

 

Certes, mais des yeux à voyance, où c'est qu'ça s'trouve ?

 

L'a pas tort, le Rimbaud : « se faire voyant » pourrait être utile dans l'affaire qui nous occupe (l'énigme de la deuxième chaussette).

 

6.

« L'envahissement par les chameaux se fit avec suite et sûreté. »

(Michaux)

 

Ce serait-y pas avec suite dans les idées et épingles de sûreté ?

 

7.

« Ce ne pouvait être qu'une voix de revenant, une voix surnaturelle, une voix de l'autre monde... »

(Jules Verne)

 

En tout cas, ce n'est pas celle de la deuxième chaussette.

 

8.

« L'envahissement par les chameaux se fit avec suite et sûreté. »

(Michaux)

 

Par contre, avec les rhinocéros, quelle comédie !

 

9.

« Et ses réflexions portaient sur ce point : »

(Jules verne)

 

Pourquoi la deuxième chaussette a-t-elle fait sécession ?

 

10.

« - Vous le voulez ?…

- Je le veux ! »

(Jules Verne)

 

En français quand on dit « je le veux », c'est qu'on est très affirmatif ; par contre, moi aussi j'en veux bien, d'la tarte aux abricots.

 

11.

« J'y répandrai longtemps mon âme agenouillée »

(Marceline Desbordes-Valmore)

 

L'âme a des genoux, et quand elle se cogne au réel, ça lui fait des bleus.

 

Bon, j'aime bien la tarte aux abricots mais de là à y « répandre mon âme agenouillée »…

 

12.

Rimbaud : Rimabud quand je tape trop vite ; génie précoce ; sale gosse ; Arthur le Tutur(lupin) ; voyant voyou à voyelles ; vira drôle.

 

Rimbaud : « Départ » (titre de l'un de ses textes) ; errance ; Ardennes ; jambon, « Quand la fille aux tétons énormes, aux yeux vifs » (Rimbaud, « Au cabaret-vert »)

 

Rimbaud : là-dessus, Rimbaud m'insulta, me traita de pas beau et s'en fut. Dehors, il pleuvait des crachats. (récit de rêve).

 

13.

Point : « Je ne comprends point, et je ne vois point, et je ne sais point où vous êtes. » (Claudel). Points sur les « i », ô bon dieu !

 

Point. Parfois on les voit point, les points sur les « i » ; point à pitre ; à qui sait attendre, il vient toujours, le . final.

 

Je répondis à Claudel que je le voyais très bien le « grand cheval noir » ; j'ajoutai : Seigneur, mais où est-elle, cette 2ème chaussette ? (récit de rêve)

 

14.

« Et ses réflexions portaient sur ce point : »

(Jules Verne)

 

Pourquoi la deuxième chaussette a-t-elle fait sécession ?

 

15.

« Le plus souvent on partage le pain avec nos bourreaux. »

(Alina Birsan)

 

Et parfois même le vin avec nos bourrelles.

 

16.

Alors la tête tranchée dit : ah vous voilà, il serait temps que vous me remettiez sur vos épaules, non ?

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 8 juin 2017.