28 mai 2017

ET POUR FINIR JAMAIS PLUS

ET POUR FINIR JAMAIS PLUS   1. « … je crois qu'elle aime pas qu'on la dévisage... » (Céline, « Nord »)   Se pourrait-il qu'elle giflât… qu'elle crachât des crapauds… qu'elle imprécatât façon Black Sabbath (c't'un groupe ed' rock).   2. Faut quand même que j'me dise que… le futur m'a l'air plein d'trous, d'gouffres à glisser dedans…   3. Bon, on va mettre des bong de cloches pis du tonnerre qu'ça craque… fait toujours de l'effet ça, dans un disque de hard rock…   4. Le célèbre... [Lire la suite]

18 avril 2017

LE CERVEAU L'ESTOMAC ET LA BOUCHE

LE CERVEAU L'ESTOMAC ET LA BOUCHE1.Il me semble qu'assez cyniquement, les grands internationaux voient certains pays comme des bêtes malades qu'on laisse lentement crever.2.« Vous devez comprendre que je n'ai pas le temps de vous faire de la morale…'(Simenon, « Au Rendez-vous des Terre-Neuvas » [Maigret])Le politique court après l'économie, pas après la morale. C'est qu'il n'a pas le temps ; et ce manque de temps s'appelle la crise.3.Le politique tente, souvent en vain, de plaquer du vivant sur du mécanique,... [Lire la suite]
02 avril 2017

QU'A LA FIN ELLE SE CASSE

QU'A LA FIN ELLE SE CASSE   1. Parfois, Zut est sur le point de se réveiller, mais elle est si légère qu'aussitôt revenue au réel, elle disparaît.   2. Construire sa « route dans le ciel » écrit René Char. Moi je veux bien, mais si jamais s'y enfonçant dans cette route, le ciel venait à s'effondrer.   3. Ça oui ! si pesant des fois que croisant d'aut's pesants passants, on n'se dit rien ; on barète et barrit.   4. Je me plains de l'été ; je me plains de l'hiver ; je me... [Lire la suite]
01 avril 2017

TROIS PIECES DONT UNE AVEC ARAIGNÉE

TROIS PIECES DONT UNE AVEC ARAIGNÉE   1. ÇA VEUT-I DIRE QU'IL EST SUR LE POINT   « Au seuil de la pesanteur, le poète comme l'araignée construit sa route dans le ciel. » (René Char, « Partage formel »)   Ça veut-i dire qu'il est sur le point d'se réveiller quand il écrit l'poète « Au seuil de la pesanteur » car dans   le jour on est tout plein d'pesanteur et puis tout pesant on croise d'aut's pesants dans des villes pesantes trop   pesantes surtout en été... [Lire la suite]
15 juin 2014

CAR MOI JE NE SUIS PAS

CAR MOI JE NE SUIS PAS 1."Je me souviens qu'un jour, elle avait monté un conte fantastique concernant les Indes."(Agatha Christie, "La Fête du potiron") 2."Je me souviens" que je me souviens, mais de qui ? 3.Même "qu'un jour, elle avait monté" ses grands chevaux, lesquels avaient fait déborder la goutte d'eau du pot-aux-roses! Elle avait exagéré. 4."un conte fantastique": pas moi, en tout cas. 5.Un jour j'écrirai mes mémoires. Cela s'intitulera: "Je ne suis pas une légende", et personne ne les lira. 6."concernant les Indes", à... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 01:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
12 février 2014

COMME DIABLE EN BOÎTE

COMME DIABLE EN BOÎTE 1.Je suis bien trop poli pour confondre les êtres avec les choses, et des fois, je me dis que j'ai tort. 2.Tiré de René Char: "Nous n'appartenons à personne"; "sinon au point d'or"; "cette lampe inconnue de nous" (cf Feuillets d'Hypnos, 5) 3."Nous n'appartenons à personne", et pourtant nous n'avons pas le sentiment d'être si libres. 4.Le but de la plupart de nos actes est, consciemment ou pas, de limiter notre propre liberté. 5."Nous n'appartenons à personne": Nous n'appar l'être nous y tenons quand même, à... [Lire la suite]