03 septembre 2016

OCCIDENT SAMBA TRISTE

OCCIDENT SAMBA TRISTE1.Nos sociétés modernes, administrations du narcissisme, vertiges autour du nombril, arguties de l'ego.2.La démocratie qu'c'est fatal une lutte de plus en plus âpre entre intérêt particulier et intérêt général, jusqu'à c'que ça craque.3.En France, la population active croît plus vite que la création d'emplois marchands qu'on court après des boulots de plus en plus lointains.4.« Un chant dans une nuit sans air... »(Tristan Corbière, « Le crapaud »)Le narrateur i dit comme ça qu'il y a « un... [Lire la suite]

27 août 2016

ICI-GÎT… POINT DE NOM !

ICI-GÎT… POINT DE NOM !   1. Chère Providence, si tu pouvais me faire parvenir un peu de café, du tabac, 20 ans de moins et une banquière suisse, ça m'arrangerait, merci.   Ou alors une banquière monégasque, ou luxembourgeoise (je ne suis pas difficile).   2. L'ombre à tête de chat A-t-elle croisé au hasard de ses pas L'homme à tête de chou Quelque part et je n'sais où ?   3. Ne touchez pas à l'orthographe du français. Elle est pleine d'exceptions et ainsi à l'image de son peuple.   ... [Lire la suite]
27 août 2016

LA REVOLUTION ? UN MENSONGE QUI A REUSSI

LA REVOLUTION ? UN MENSONGE QUI A REUSSI   1. L'événement finit toujours par se passer de l'humain. Il devient alors fatalité.   2. « Ce que le public veut, c'est être surpris par ce qu'il attend. » (attribué à Frank Capra par Franck Dubosc sur France Inter)   « Le public aime à être surpris mais seulement par ce qu'il attend. » (attribué à Tristan Bernard)   On trouve aussi  et toujours attribué à Tristan Bernard: « Au théâtre les gens veulent être surpris, mais... [Lire la suite]
26 août 2016

A CAUSER BIZARRE ON FINIT ETRANGE

A CAUSER BIZARRE ON FINIT ETRANGE   1. « une d'elle mourut dans son rêve » (Jean Ray, « La ruelle ténébreuse »)   J'la vois bien accompagnée c'te phrase de quelques notes façon « cristal qui songe » qui est un titre de Theodore Sturgeon.   2. Entendu dans une Radioscopie de Jacques Chancel une phrase sur une tête de mort dans chaque caboche ou chaipakoi c'est bizarre.   Ah ! je l'ai trouvée :   « Comme cela nous semblerait flou inconsistant et... [Lire la suite]
25 août 2016

QUI HEURTE ?

QUI HEURTE ?« Qui heurte ? »(Molière, « L'Ecole des femmes », I, 2, v.199 [Alain])1.J'aime bien l'expression « I don't subscribe to this point of view » parce que je la comprends.2.Dans « The Last Time » des Stones, les guitares font comme une boucle, une mécanique du temps.3.Les chansons populaires, des fois, c'est comme si le temps lui-même était mélancolie.4.Bon, en fin de compte, on ne sait jamais tout et on ne part pas tranquille.5.« Et là-dessus, il rentra bel et bien dans... [Lire la suite]
24 août 2016

CF POUR CHAT PAR EXEMPLE

CF POUR CHAT PAR EXEMPLE1.Quand on écoute du Léo Ferré période grand orchestre à pompes et grandiloquence, après on a juste envie d'entendre du Sheila. Si.Ou le silence, c'est bien aussi, le silence... le silence et les petits zoziaux.Ou du blues, c'est bien aussi, le blues… du blues et du bon vieux boogie !2.Que savent-ils de moi ? Rien.Que peuvent-ils contre moi ? Tout.Je suis le peuple.Gauchiste ? Non. Lucide.3.« les arbres ont pris la figure d'un miroir »(Camille Goemans, « La lecture... [Lire la suite]

23 août 2016

INSOLENT COMME UN QUI APPARAÎT MÊME QU'IL EXISTE PAS

INSOLENT COMME UN QUI APPARAÎT MÊME QU'IL EXISTE PAS1.Une chanson à la radio qu'le narrachanteur sur un ton désenchanté, fataliste et pas joyeux, répète qu'il « est temps d'aller se baigner ».Narrachanteur : narrateur qui narratte en musique que des fois s'il y avait pas la musique, on s'en apercevrait qu'c'est idiot son truc.Note : je mets deux « t » à la forme « narratte » pour faire plus narratatif. 2.Sans les films comiques, des fois la mélancolie elle en emporterait quelques uns dans sa... [Lire la suite]
22 août 2016

TANT QUE LE JEU CONTINUE

TANT QUE LE JEU CONTINUE   1. Les gens qui ont l'esprit de contradiction, des fois i finissent par tellement s'contredire eux-mêmes que shazam i s'disparaissent.   2. « Je soulevai le rideau qui masquait une porte, tirai une clef de ma poche, ouvris et disparus. » (Agatha Christie traduit par Th. Guasco, « Les Pendules » [le narrateur])   3. Dans « Les Pendules » d'Agatha Christie y en a une qui soupire « si seulement » qu'elle romanesque comme « une jeune... [Lire la suite]
22 août 2016

UN BEAU JOUR TWITTER DISPARAÎTRA

UN BEAU JOUR TWITTER DISPARAÎTRA   1. Le surnombre multiplie les artistes et les amateurs à un rythme tel qu'on finit par en être vaguement écœuré.   Oui oui je sais je suis rien qu'un méchant un imbu un pas beau.   2. L'art pour tous, la culture pour tous : encore une astuce pour créer des postes bidons et de faire dépenser des sous aux gens ça.   Un imbu un méchant un pas beau ma pomme oui oui je sais.   3. « Je calmai l'historien furieux et rejoignis Poirot sous notre tente. » ... [Lire la suite]
22 août 2016

AGITATIONS DU VIEUX SECRÉTAIRE

AGITATIONS DU VIEUX SECRÉTAIRE   1. Des fois dans les romans d'aventures y a une voix inconnue qui convoque les personnages à un rendez-vous dans le je ne sais où des pages.   2. « Tu as compris et tu vois clair en toi. » (Maurice Leblanc, « Le Triangle d'or » [Patrice])   Ça qui m'épate toujours qu'on puisse voir clair en soi qu'à mon avis on croit y voir clair que c'est juste qu'on déblaie un peu de ténèbres.   3. « et l'on aurait dit que, cette fois, un souvenir agitait le... [Lire la suite]